La parade des poches de sable

La parade des poches de sable

En toute franchise, ce n’est vraiment pas en érudit de la boxe que j’écris les présentes lignes. Lorsque je zappe sur un gala du groupe Gym, présenté à TVA, j’aime bien regarder quelques combats. Je lis aussi les manchettes sur le site de RDS, mais mon bagage de connaissances à propos de ce sport si particulier s’arrête pas mal là.

Je me questionne cependant quant à la composition qui est généralement donnée à une carte de boxe. Dans la plupart des cas, celle-ci comporte un ou deux combats principaux où des adversaires à l’historique intéressant se livrent une chaude bataille. Là où je ne comprends pas l’univers des pugilistes, c’est en voyant la sous-carte qui, quant à elle, est pratiquement toujours composée d’espoirs locaux qui se voient offrir un jambon en pâture. Pour faire progresser un boxeur, est-il toujours nécessaire de le laisser se frotter à plusieurs adversaires juste bons à se faire battre, lors de ses premiers combats? Pour ma part, je trouve que cette situation enlève beaucoup de lustre à ce sport.

Le gala du groupe Interbox, présenté mardi au Centre Bell avait, à mon sens, un parfait exemple de cette situation dérisoire. Benoit Gaudet, que l’on décrit comme étant « une vraie machine » et qui a beaucoup d’expérience sur la scène Olympique, devait se frotter à Mark Dummett, à l’occasion de son 9e combat chez les professionnels. Finalement, son rival n’a pas eu l’autorisation de prendre part au combat, puisqu’il est aveugle d’un oeil. Dans ces cirsconstances, je doute qu’il aurait été en mesure d’offrir une réelle résistance; j’en conclue donc que, chez Interbox, on souhaitait donner une victoire à Gaudet, afin de gonfler sa fiche. D’ailleurs, il aura pu le faire, puisque Dummett a été remplacé par un sac de sable qui n’a jamais connu la victoire.

Ainsi, s’il y a des connaisseurs qui passent par ici, j’aimerais bien que vous m’expliquiez cette façon de faire qui me rend si perplexe.

Merci.

Visitez les deux principales organisations de boxe du Québec :

– Jos –

Questionnement sur les jambons que se font offrir nos boxeurs




Recevez nos articles par courriel

14 réponses

  1. Jonathan Villiard dit :

    Très intéresant tes points Jos. Je m’y connais très peu en boxe, alors je ne peux malheureusement pas t’aider. J’ai bien hâte de lire des explications à ce sujet.

  2. Patrick Guay dit :

    Ce qui arrive avec la boxe professionel c’est que même si tu a beaucoup d’expérience olympique et tout il faut que tu face tes classe donc un boxeur comme gaudet doit ce mesuré a des gens qui sont rendu au meme endroit que lui professionelement donc des gens beaucoup plus mou que lui c’est donc normal que c’est 12 ou 13 premier combat ce fasse contre des petits boxeurs

  3. Matt dit :

    Je trouve ça drôle la boxe des fois…
    C’est toujours pareil…

    Dans le coin droooooit! Monsieur X, avec une fiche de 27 victoires 2 defaites et 16 KO.

    Dans le coiiin gauche! Monsieur Y, avec une fiche de 36 victoires 1 defaite et 23 KO.

    Bâtard. Sont où les boxeurs qui jouent pas pour ,950…

    J’ai hâte de voir … Dans le coin gauche, un boxeur avec une fiche de 2 victoire, 27 defaite… Ayant été mis au tapis 16 fois par KO!

    Je sais bien qui doit avoir plein de boxeur a 0-1 ou 0-4… mais ça fait pas crédible pareil!

  4. Jos dit :

    Patrick :

    Je comprends qu’un boxeur qui débute ne puisse pas affronter un champion du monde; c’est tout à fait normal. Mais je me questionne surtout sur le fait qu’un boxeur qui débute ne se batte que contre des chaudrons.

    Il me semble qu’un jeune devrait « se mesurer a des gens qui sont rendu au meme endroit que lui », tel que tu le dis. Mais, je n’ai vraiment pas l’impression que, dans les faits, ça se produise ainsi. Suis-je dans l’erreur?

  5. skillfull dit :

    en fait tu veux pas detruire la confiance d’un boxeur, ni risquer de le faire perdre trop tot dans sa carriere. La façon dont GYM monte ses boxeurs, c’est de leur offrir des jambons de plus en plus de qualité supérieurs, pour ensuite les lacher parmis des adversaires le moins dangereux possible dans le top10 pour grimper au classement et essayer un championnat du monde. Le probleme, c’est que les boxeurs rendu la ce font démolir la face, mais ca fais vendre des tickets 😛

  6. skillfull dit :

    tiens par exemple si tu veux des belles fiches de boxeur, le premier adversaire de Lucian Bute
    Robert Muhammad
    W 8 (5 ko’s) | L 36 | D 1 |
    qui a gagné un combat contre
    Jazzy Kirkley
    W 0 (0 ko’s) | L 12 | D 0 |
    et qui a annullé contre
    Benji Singleton
    W 26 (18 ko’s) | L 104 | D 5

    ou tient encore
    le premier adversaire de Adrian Diaconu
    Mark Newton
    W 4 (2 ko’s) | L 18 | D 1 |

    mon meilleur reste
    Robert Woods
    W 1 (1 ko’s) | L 48 | D 0 |
    et le seul boxeur ayant perdu contre lui est
    Tim Turner
    W 6 (3 ko’s) | L 7 | D 0

  7. Jos dit :

    Ce sont des donnés intéressantes, skillfull. Par contre, ma question demeure entière. Le monde de la boxe gagnerait-il en crédibilité si les jeunes boxeurs affrontaient des adversiares qui sont au même stade de leur carrière qu’eux?

    Et, je me permets d’ajouter : ce phénomène des jambons est-il spécifique au Québec? Ou, mondialement, les organisation de pugilistes offrent-elles aussi des parades de jambons?

    Merci.

    – Jos –

  8. Matt dit :

    Benji Singleton
    W 26 (18 ko’s) | L 104 | D 5

    Un moment donné tes supposés de comprendre que la boxe c’est pas fait pour toi…

  9. Jos dit :

    Bien, un combat de sous-carte, ca doit rapporter quelques milliers de $, quand même. 5k$ pour se faire tappocher pendant 15 minutes, ça peut devenir un side-line intéressant!!! 😉

    – Jos –

  10. Doum dit :

    Jos tu viens de mettre le doigt sur la réponse à ton billet; L’argent.

    Un promoteur ne peut se permettre de faire boxer 12 ou 14 boxeurs de talent. Surtout pas à Montréal sans des revenus semblable à Las Vegas.

    Quand un boxeur est en mesure d’offrir un bon spectacle (lire une bonne opposition avec un risque de défaite pour le boxeur local) Il en va de soit que ce dit boxeur marchandera son talent. Ce qui est le cas des principaux adversaires de la carte.

    Il ne reste généralement pas grand chose pour la sous-carte. Certains boxeurs viennent ici pour 100$ du round pour tenter de les encourager à se démener à rester debout le plus longtemps possible.

    Ce qui est marrant c’est quand un gars du genre bat notre favori local (qui est soudainement plus très favori) comme il est justement arrivé à Benoit Gaudet dernièrement.

    Pour les plus vieux, Gaëtan Hart était ce genre de trouble fête qui allait partout et revenait souvent avec une victoire. C’est ça la boxe. On aime ou pas. Moi j’adore : )

  11. Jos dit :

    Ah oui! J’aurais cru que c’était plus payant que cela être boxeur, même de second niveau. Par contre, j’apprécie ton apport à cette discution. Je conviens qu’il est fort sensé que les promoteurs optent pour de tels boxeurs afin d’économiser.

    Par contre, une carte plus garnie ne génèrerait-elle pas plus de profits?

    De plus, je me questionne maintenant quant aux plan marketings du Groupe Yvon Michel. Le 23 juin se déroulait un combat de Alchin. Par contre, sur le site de GYM, aucune information n’était disponible. J’ai lu quelque chose de très bref à ce propos sur le site de RDS, mais n’ai pas trouvé plus d’informations. En cette journée de congé, un combat à ciel ouvert, ça l’aurait pu m’intéresser comme initiation à la boxe!

    – Jos –

  12. Doum dit :

    J’ai vu de la publicité dans le journal, RDS et TVA. Je ne vois pas vraiment comment ils pourraient en faire plus. Il y a aussi beaucoup d’amateurs qui visitent lazonedeboxe.com et y trouvent leur compte.

    Il y a des cas particuliers pour les sous-cartes, comme celle du 23 au parc Jarry il y avait un ancien aspirant mondial, Joe Mesi, qui tente de faire un retour après un accident au cerveau. Son adversaire ne s’étend présenté à l’aéroport deux jours avant le combat, ils ont du le remplacer par un petit Québécois; Stéphane Tessier, un poids lourd. J’ai entendu entre les branches qu’il aurait exigé 10 000$ pour se combat l’ayant déjà refusé une première fois.

    Donc ce n’est pas tout les boxeurs qui sont sous-payer, cela dépend aussi des circonstances comme ce combat était le 3e combat pour le réseau ESPN donc GYM avait les moyens de se permettre de bonne bourse. Habituellement ce groupe de promoteurs préfère de plus petite carte plus régulièrement versus Interbox qui y vont de show de plus grande envergure avec trois gros combats aux trois mois.

    Pour répondre à ta question c’est, d’après moi, toujours la finale qui fait vendre des billets. Personne ne se souvient des combats avant Alcine et Ouellet et pourtant le Centre Bell était plein a craquer.

    PS. Le site du groupe GYM n’est pas encore en fonction, on m’a dit qu’il le serait bientôt.

  13. Jos dit :

    Pour le site de GYM, j’avais trouvé ceci, qui n’était pas à jour :
    http://www.lazonedeboxe.com/gym/accueil.html

    Ce qui est présenté comme étant le site officiel de Alcine ne parlait pas du combat, non plus. La dernière mise à jour date un peu, d’ailleurs.

    Honnêtement, je n’ai pas vu de pub pour cette évènement sur les ondes de TVA. Par contre, je n’écoute RDS que pour le hockey et ne lie que les journaux locaux. Bien, j’en conviens, en ce qui me concerne, Internet est le média qui me touche le plus… 😉 Je reprendrai donc mon questionnement en ciblant, plus spécifiquement, le cyber-marketing du Groupe Yvon Michel.

    Quoi qu’il en soit, une fois de plus, merci pour ces précisions.

    – Jos –

  14. Matt dit :

    J’invite les amateurs de boxe à venir discutter de Jean Pascal sur le forum…
    http://peaudecastor.com/forum/boxe-jean-pascal-vt159.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Fabriqué à 100% de fierté québécoise! (Depuis 2005)

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos histoires drôles et instructives!

On est aussi sur Facebook, si vous aimez mieux!


Non merci, je suis un peu bougon aujourd'hui!