Accueil » Art de vivre » Tourisme » Le guide ultime du road trip parfait

Le guide ultime du road trip parfait

Préparez votre road trip parfait avec notre guide complet 🛣️

Partir en road trip est une aventure excitante qui offre une liberté sans pareille. Cependant, pour que cette expérience soit agréable et sans stress, une bonne planification est essentielle, ou presque… 😉 Voici un guide complet pour organiser le road trip parfait, que ce soit pour un voyage plus confortable ou plus spontané !

Étape 1 : Définir la durée du voyage

Combien de temps voulez-vous partir ?

La première étape est de déterminer combien de temps vous souhaitez partir en road trip. En effet, la durée du road trip va influencer le choix de destination, les déplacements, les activités, etc. La durée du road trip permet de définir le premier cadre du voyage. Prévoyez aussi une journée ou demi-journée « tampon » en cas d’imprévu. Cette journée bonus vous laisse une marge de manœuvre !

Où aller en fonction du temps disponible ?

Une fois la durée définie, choisissez les destinations que vous pouvez atteindre sans trop de précipitation. Je vous donne un exemple. Imaginez que j’habite à Montréal et que je n’ai que 4 jours pour faire un petit voyage… aller en Chine n’est sûrement pas la meilleure option sur ma liste… Cependant, aller quelques jours à Québec et Baie-Saint-Paul est beaucoup plus réaliste !

Choisir sa destination en fonction du temps disponible vous évitera de surcharger votre itinéraire. Vous pourrez ainsi pleinement profiter de chaque étape.

Pour ceux qui aiment conduire…

Certaines personnes aiment bien passer du temps en voiture et sont prêtes à faire plus de kilométrage que d’autres ! Dans ce cas, vous pouvez élargir votre choix de destination 😊

Woman map Gold Coast

Étape 2 : Planifier l’itinéraire

Style de voyage

Réfléchissez à l’ambiance que vous souhaitez pour votre voyage : préférez-vous un rythme relaxant ou une aventure plus intense avec beaucoup d’activités ? En fonction de votre réponse, le nombre de destinations et le temps passé à chaque étape pourront changer. La réponse à cette question est plutôt importante puisqu’elle donne le ton pour l’ensemble du road trip.

Distance quotidienne

La distance que vous êtes prêt à parcourir chaque jour est cruciale pour déterminer votre itinéraire. Elle peut être très variable en fonction de l’endroit où vous décidez d’aller et de la durée de votre road trip (établie à l’étape précédente). En moyenne, conduire entre 200-400, voire 500 km, est raisonnable, vous laissant du temps pour les visites et les pauses. Vous pouvez également décider de faire une plus longue journée en voiture (exemple : 650 km) et de relaxer les jours suivants avec de plus courtes distances. Encore une fois, tout dépend de vos préférences personnelles !

Nombre de lieux à visiter

Dans le même ordre d’idées que pour le conseil précédent, décidez à l’avance du nombre de sites touristiques, parcs nationaux ou villes que vous souhaitez visiter, peut être une bonne idée ! Assurez-vous de laisser suffisamment de temps pour explorer chaque endroit sans vous sentir pressé.

Placing red push pins into city street map.

Étape 3 : Choisir le type d’hébergement

Hôtel ou Camping ?

Choisissez entre les hôtels et le camping en fonction de vos préférences et de votre budget. Le camping offre généralement plus de flexibilité et un contact direct avec la nature. Ils sont aussi souvent moins coûteux, ce qui est plus pratique pour un voyage à petit budget ! Les hôtels, quant à eux, offrent plus de confort et services, mais ils sont plus chers… Pour un entre-deux, certains bungalows ou mini chalets peuvent être abordables en fonction de la région où ils se trouvent.

Réserver ou non ?

La nécessité de réserver dépend de la saison et de la popularité de votre destination. En haute saison, il est conseillé de réserver pour éviter les mauvaises surprises, que ce soit pour les hôtels ou les campings, surtout dans des endroits populaires et touristiques ! En revanche, en basse saison, vous pouvez bénéficier d’une plus grande flexibilité sans réservation.

Votre niveau de confort

Votre niveau de confort avec les incertitudes joue également un rôle. Si vous êtes anxieux à l’idée de ne pas trouver d’hébergement, mieux vaut réserver. Pour les plus courageux et spontanés, vous pouvez rester flexible dans vos réservations. Dans le pire des cas, vous dormirez dans la voiture (expérience vécue et approuvée, ne vous inquiétez pas) 😉.

Étape 4 : Se préparer pour le camping

Pour ceux qui préfèrent partir en camping, voici une petite liste de choses incontournables à amener avec vous.

Les indispensables

  • Tente : choisissez une tente adaptée à la taille de votre groupe et aux conditions météorologiques prévues. L’idéal est d’avoir également des bâches imperméables pour le dessous et le dessus de la tente !
  • Piquets de camping et marteau : ils sont essentiels pour fixer la tente ! Il suffit d’un petit coup de vent pour que la structure ne tienne plus ! (Autre étourderie déjà vécue, mais moins agréable que dormir dans la voiture…)
  • Sac de couchage : optez pour un sac de couchage confortable et approprié à la température nocturne prévue. Même en été, lorsqu’il semble faire chaud, la température peut chuter la nuit !
  • Matelas de sol : un matelas gonflable ou un tapis de sol pour plus de confort.
  • Lampe frontale (et lanterne) : bien pratique, surtout lorsque vous faites du camping sauvage ! N’oubliez pas les piles de rechange. Si vous n’avez pas de lampe frontale, une lampe de poche fonctionne aussi très bien !
  • Trousse de toilette : brosse à dents, dentifrice, shampoing, savon pour le corps…
  • Trousse de premiers secours : un indispensable selon moi ! Pansements, désinfectants, crèmes, produits antiallergiques, médicaments divers… Profitez des trousses « clé-en-main » format voyage vendues à bas prix dans certains magasins !

Recommandations personnelles

Lorsque je pars en camping, je préfère être 100 % indépendante. Je préfère avoir l’équipement nécessaire pour pouvoir me débrouiller seule : je trouve que le voyage est plus agréable comme ça et je peux aussi me sortir du trouble plus facilement 😉 Voici mes incontournables personnels :

  • Outils et équipements divers : couteau multifonction, corde/ficelle, briquet/allumettes, sac poubelle, etc.
  • Batteries externes : pour maintenir vos appareils chargés, en particulier vos téléphones et appareils GPS.
  • Réchaud de camping : un réchaud portable et du carburant pour cuisiner.
  • Ustensiles de cuisine : casseroles, poêles, couverts, tasses et assiettes. Pour ceux qui font souvent du camping, plusieurs marques proposent du matériel incroyable qui occupe peu de place !  N’oubliez pas une éponge, un torchon et du liquide vaisselle.
  • Nourriture et eau : provisions suffisantes et un moyen de filtrer ou de purifier l’eau si nécessaire.

Étape 5 : Autres éléments à considérer

Les vêtements

Il est important de tenir compte de la météo et des activités prévues pour choisir vos tenues, et non de la dernière tendance du moment… « C’est un road trip, pas un défilé de mode ! », comme dirait mon père. En d’autres mots, amener le minimum possible : vous n’êtes pas là pour montrer vos plus belles tenues de soirée, mais pour vous amuser et profiter pleinement !

Quelques indispensables : sous-vêtements, chaussettes, des vêtements chauds et des vêtements légers, 1 maillot, des chaussures confortables et des vêtements imperméables. 

Planification des repas

Pour choisir votre nourriture, vous devez entre autres penser à :

  • Je pense cuisiner moi-même ou toujours manger à l’extérieur ?
  • J’ai une glacière pour conserver certains produits comme le yogourt, le lait, la charcuterie…
  • Je pars assez longtemps pour amener plusieurs choses ou quelques sandwichs avec 2-3 poches de gruau font l’affaire ?

Personnellement, je préfère toujours avoir un stock de nourriture avec moi. Que ce soit de la nourriture sèche, ou des produits frais quand j’ai ma glacière, c’est un indispensable. J’ai aussi toujours des snacks : fruits, barres tendres, « beef jerky » (viande de bœuf séchée), noix… Et de l’eau ! Le pain, les conserves (thon, légumineuses…), les soupes en sachet, du gruau minute (etc.) sont aussi très pratiques : ce sont des produits nécessitant peu de temps de cuisson, mais ils sont plutôt nutritifs. Pour les plus longs voyages, j’amène aussi du sel, du poivre, des condiments, de la confiture, etc.

Étape 6 : Définir le budget

Déterminer votre budget est aussi un élément crucial. Cette étape peut se faire à différents moments dans le processus de planification d’un road trip. Il y a plusieurs façons de procéder. Vous pouvez décider de déterminer dès le début le montant maximal à mettre dans votre voyage et, ensuite, décider des différents éléments en fonction du montant établi. Vous pouvez également commencer à organiser le road trip, estimer les dépenses et faire des ajustements en fonction. Finalement, pour les plus chanceux, la question du budget peut également ne pas se poser !

If you have a little bit of time left, how about start writing your own bucket list

Essence

  • Estimez la distance totale de votre trajet et la consommation moyenne de votre véhicule.
  • Multipliez par le prix moyen du carburant pour obtenir une estimation des dépenses.

Logement

  • Hôtels et motels : recherchez les prix moyens des hébergements sur votre itinéraire et prévoyez une marge pour les variations de prix.
  • Campings : les frais de camping sont généralement moins élevés, mais varient selon les sites et les services offerts.

Nourriture

  • Restaurants et autres repas : prévoyez un budget pour les repas au restaurant. N’oubliez pas d’inclure les snacks achetés aux stations de service, la bière au bar et la crème glacée de l’après-midi.
  • Provisions : incluez le coût des courses pour les repas en camping et les snacks. Cuisiner sa propre nourriture est souvent plus économique !

Activités

  • Frais d’entrée : prévoyez des frais pour l’entrée dans les parcs nationaux, musées, attractions et autres sites touristiques. Parfois, ces accès sont gratuits, mais il vaut mieux se renseigner à l’avance pour éviter les mauvaises surprises.
  • Activités payantes : si vous prévoyez des activités précises comme des excursions, des visites guidées ou des sports d’aventure, il faut aussi inclure ces dépenses au budget.

Imprévus

  • Il arrive parfois des dépenses inattendues. Prévoir une marge pour les imprévus, comme des réparations de voiture, des frais médicaux ou des modifications de dernière minute, n’est jamais une mauvaise idée.

Mot de la fin

Organiser un road trip, surtout le tout premier, demande une bonne dose de préparation, mais le jeu en vaut la chandelle. En suivant ces étapes et en planifiant soigneusement, vous pouvez vous assurer un voyage mémorable et sans soucis. Que vous optiez pour un itinéraire structuré ou une aventure plus spontanée, l’important est de profiter du voyage et de chaque moment sur la route. Bonne route !


Découvrez comment planifier le road trip parfait avec notre super guide pour une aventure mémorable ! 🛣️🚗🗺️
Partager cette trouvaille!Partager!Envoyer par courrielEnvoyer!
Moyenne de 5 sur 1 votes

Photo de profil de Lucrezia

Lucrezia

Passionnée par les voyages, le sport, la nourriture et les arts, l'écriture est un moyen pour Lucrezia de s'évader dans d'autres mondes et partager ses découvertes. Arrivée d'Italie il y a presque 19 ans, on peut dire qu'elle a été charmée par le Québec et sa culture! Fun fact sur la jeune rédactrice : elle avait deux rats a-do-rables comme animaux de compagnie, Gin et Tonic.

On veut votre avis sur ce contenu québécois