King Kong !

King Kong !

Ais-je vraiment besoin d’inclure ici un synopsis? Je ne crois pas!

Fabuleux… C’est à voir! Et sur grand écran! J’ai vraiment vécu une expérience cinématographique exquise… Peter Jackson nous fait vivre des moments intenses, les silences étant aussi importants que l’action ou les dialogues… Les images sont époustouflantes et les effets spéciaux réussis. Kong est tellement bien fait, les indigènes fous sont tellement crédibles, les décors sont tellement impressionnants….

Un travail d’envergure qui en a valu la peine…

Naomi Watts qui incarne Anne Darrow est à couper le souffle. Je n’avais pas la moindre idée de qui elle était… Elle fera du chemin… Rare sont les acteurs qui viennent vous pogner aux tripes comme elle a si bien réussi à le faire… Les yeux de cette fille-là parlent d’eux-mêmes, nul besoin de s’essouffler à parler quand on peut faire passer toute l’émotion pas une expression…

Jack Black est dément. Décidément, ce genre de rôle lui colle à la peau, on se plaît à le détester tout en comprenant ses motivations. C’est là la beauté de la chose, la contradiction qui nous tiraille. Ça fait différent de le voir faire autre chose qu’un gros niaiseux… Je lui souhaite d’avoir d’autres chances semblables, il a fait du très bon travail.

Évidemment, j’ai mon petit grain de sel, il y à une scène qui m’a fait lever les yeux au ciel… Un moment donné! Trop c’est trop… Et je ne la dévoilerai pas! Je vous laisserai le loisir de trouver tiens!

J’étais vraiment exténuée de mon temps des fêtes… dodo à des heures démentielles et l’estomac à l’envers… Quand je suis fatiguée, je suis un peu plus émotive…

Mais je ne devais pas être toute seule, j’ai entendu pas mal de snif-snif-morve-morve autour de moi… Aux Kleenex!

Je resterai profondément marquée par l’immensité de la scène de Kong et Anne au lever du soleil sur l’Empire State Building… On y ressent bien toute la beauté de l’oeuvre, l’interprétation générale et les non dits font l’effet d’une bombe… Je ne crois pas oublier un jour cette scène si délicate…

Ça a même pété mon esprit des fêtes l’espace de quelques heures…

Le silence et le calme qui règne dans la salle lorsque le générique se montre le bout du nez sont assez déroutants…

Un trois heures de pur divertissement inoubliable…

Une des plus grandes histoires d’amour du cinéma…

Un film à voir… sur grand écran!

Julie Sagala

Ais-je vraiment besoin d’inclure ici un synopsis? Je ne crois pas! Critique du film King Kong.




D'autres articles dans le même genre...

Ça pourrait aussi vous intéresser...

Recevez nos articles par courriel

1 réponse

  1. Matt dit :

    Toute ma vie, j’ai idolatrer les T-Rex…

    La vision de King Kong entrain d’en battre 3 a la fois a demoli toute ma perception de la chaine alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Fabriqué à 100% de fierté québécoise! (Depuis 2005)

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos histoires drôles et instructives!


Non merci, je suis un peu bougon aujourd'hui!