Accueil » Archives » Une chaude soirée électorale

Une chaude soirée électorale

Une chaude soirée électorale

Il est tout près de 23h00; je viens de passer de la diffusion télé de Radio-Can à leur même reportage diffusé en ligne, afin d’aussi voir les répercussions des présentes élections sur la toile. Il va sans dire, c’est une soirée qui change radicalement le paysage politique québécois, dont nous aurons amplement l’occasion de discuter, j’en suis persuadé, dans les prochaines semaines, puisque la poussière ne retombera pas de si tôt.

Comme bien des québécois, lors des 33 derniers jours, j’ai sérieusement considéré l’option adéquiste. J’achèterai d’ailleurs certainement ma carte de membre dans les prochains jours. Par contre, j’aurai finalement confié mon vote à la candidate libérale de mon conté, qui a été éclipés par l’ADQ et le PQ, puisque le candidat Beaupré n’a pas su me convraincre, contrairement à son parti.

Néanmoins, malgré tant d’hésitation, voilà finalement que l’ADQ a une réelle voix en chambre. Voilà aussi que le PLQ se retrouve amputé de nombreux candidats… et possiblement d’un chef qui est actuellement en difficulté dans son conté. Puis, finalement, c’est une réelle giffle qui a été servie au PQ et à son futur-ex-chef, André Boisclair. Le message est si innatendu, que les deux « vieux » partis auront besoin de temps pour s’en remettre. Curieusement, c’est probablement cet étourdissement qui permettra au gouvernement de ne pas tomber trop rapidement.

Cette campagne aura su nous tenir en haleine et nous surprendre, il va sans dire. Alors que quelques votes sont toujours à dépouiller, de nombreuses questions se posent actuellement, notamment :

  • Charest retournera-t-il au fédéral, défait au provincial?
  • Quand Boisclair sera-t-il évincé de son poste?
  • L’ADQ saura-t-elle profiter de son nouveau poid pour finalement s’imposer?
  • L’option souverainiste est-elle morte ou sommeillante?
  • …puis, surtout, dans combien de semaines remettront nous celà?

Bonne nuit à tous, électeurs qui avez fait votre devoir!

– Jos –

Soyez le premier à placer un vote!

21 réflexions au sujet de “Une chaude soirée électorale”

  1. Je croit que cette election demontre surtout l’isolement de Montreal. A voir les commentaire des Gents de cette region Ils pense vraiment que Montreal represente le Quebec ce qui est loin d’etre le cas.

    Répondre
  2. Cette élection est vraiment une surprise. Qui aurait pu voir cela appart Nostradamouse (de LFDMEA7H).

    J’ai très mal dormi cette nuit. Je pensais encore à cette défaite dans Nicolet Yamaska. Eric Dorion le nouveau député… Et on a mangé une volée!! Jean Damphousse dans Maskinongé bat Francine Gaudet, Sebastien Proulx bas André Gabias.

    pire, Charest est réélu! fallait bien qui ait des problèmes de contage.

    Qu’est-ce que l’avenir nous réserve? Charest vas-t-il faire ça baisse d’impôt ? Tout ceux qui ont voté pour lui vont être décu. J’en suis certain. Il va marché avec les fesses serré durant les 2 prochaines années avant de pouvoir se déslaker un peu. Et à ce moment là, de nouvelles élections arrivera.
    Cette vague Adéquiste me fait peur. Oh oui. Le monde voulais du changement, il vont en avoir. Ce n’est qu’une question de temps. De la marde, il va s’en brassé.

    Répondre
  3. En mon sens, la déconfiture de Boisclair ne s’explique que par l’option souverainiste.

    Il avait le meilleur programme, des candidats vedettes et il a marqué des points en fin de campagne.

    On doit voir ça comme un message. La souveraineté est un sujet dont les québecois ne veulent plus entendre parler. Ça m’attriste de voir la vérité en pleine face.

    Ça va prendre un autre scandale fédéral pour raviver la flamme.

    Moi, je vais continuer de rêver.

    Répondre
  4. La déconfiture de Boisclair vient aussi du fait que les Québécois n’ont pas pardonné au PQ. Ils ne leur ont pas pardonné de coucher avec les syndicats. Ils ne leur ont pas pardonner leur sur-socialisme qui transforme de nombreux programmes d’aide en éléphant blanc.

    En ce qui concerne un autre scandale fédéral, crois-tu réellement que ce sera suffisant? Les commandites ne sont pourtant pas si loin et, dans cette histoire, le PQ a été sorti du pouvoir.

    Je crois que c’est toute la structure du PQ qui a été remise en cause. Leurs candidats, leur programme, leurs valeurs. Pourront-ils s’en relever? Je n’en suis pas convaincu… Le paysage politique québécois en est un de deux partis; pas de trois. Et, pour le moment, les adéquistes sont plus forts que jamais, tandisque les libéraux ont un électorat privilégié.

    – Jos –

    Répondre
  5. montrealaisfelquiste,

    ca va prendre la bombe H pour raviver la flamme…mais tout comme toi, la mienne ne s’éteindra surement jamais..Mon pays le Québec, je continue a y croire!

    Répondre
  6. Aujourd’hui René Lévesques est plus heureux qu’hier !
    Aujourd’hui un nouveau pas est franchi vers de la souveraineté association, vers l’indépendance, vers l’autonomie… Lévesques avait fondé le parti Québécois pour mettre de l’avant son manifeste, pour fondé les bases d’une constitution renouvelé dans le Québec en association avec le Canada . Pour Lévesques, l’idée était au-delà d’un parti, et aujourd’hui l’ADQ est plus près de l’idée originel que le parti Québécois lui-même !

    Depuis trop longtemps le parti Québécois se déchire et laisse trop de place à des extrémistes souverainiste qui n’ont comme seul idée « l’affirmation de notre solitude » sans tenir compte des réalités économiques, mondialistes et infrastructurel… La réalité d’aujourd’hui favorise les unions économiques fortes, mais dans le respect des spécificités et coutumes de chaque régions, de chaque provinces, ou de chaque états .

    Le parti Québécois est aujourd’hui désuet par ses idées en oubliant les vrais objectifs de son existence, ne pensant avant tout qu’à sa souveraineté solitaire, et non solidaire à l’idéologie qui a permis à René Lévesques de le créer .

    Aujourd’hui ce n’est plus un Trudeau qui est en tête du Canada, et le Québec n’est plus la seule province qui souhaite affirmé le statue propre à nous-même .

    Aujourd’hui nous avons enfin une ouverture du gouvernement fédéral qui semble bien comprendre que chaque provinces, comme le Québec, doivent avoir un statue propre .
    Maintenant il faudra profiter de l’occasion pour créer cette souveraineté association de René Lévesques . Bâtir notre autonomie par un chemin plus direct, sans avoir à passer par une séparation… C’est déjà plus réaliste que de revenir négocié une association avec un peuple québécois encore plus différent et solitaire une fois séparé…

    Les temps changent et avec Mario Dumont, avec L’ADQ, nous avons enfin une meilleure chance d’arriver plus près du but que les référendums ont pu le faire jusqu’à maintenant !

    Être indépendant à l’intérieur d’une union, à mi-chemin entre un état et une union Européenne… N’est t-il pas temps de créer le nouveau drapeau de l’Union Canadienne ?

    NB. Et puis franchement, ce n’est pas les démagogues de la droite ou de la gauche qui vont régler quelque chose dans tout ça !

    Répondre
  7. David Marin, très bon commentaire!!! C’est exatement ce que je pense et plusieurs autres on dirait aussi. La preuve que la presse de Montréal, elle est complètement déconnecter de la réalité, que se soit à TVA ou à Radio-Canada. Ils ne l’ont jamais vu venir (surtout Bernard Derome il en revenait tout juste pas, c’était trop drole ). Moi je parlais avec le monde et la majorité ou presque; me disait qu’ils allaient voté pour l’ADQ.

    Répondre
  8. David martin a dit : «Aujourd’hui René Lévesques est plus heureux qu’hier».

    Je ne crois pas. Lévesque s’est battu toute sa jeunesse contre un Duplessis qui, lui, pronait l’autonomie provinciale, comme un certain Mario Dumont.

    Étant libéral au provincial et ayant travaillé pour madame Francine Gaudet pendant toute la campagne électorale, cette élection est comme une claque en plein visage. La démocratie en a voulu ainsi. Hier, nous avons assisté à la renaissance de l’Union Nationale. Pour le meilleur et pour le pire.

    Répondre
  9. L’option souverainiste a reçu le dernier clou afin de refermer le cercueil. L’option souverainiste est desséchée, n’est plus qu’un rêve pour plusieurs personnes. La souveraineté n’est pas la panacée, la souoveraineté est un idéal porté par plusieurs mais irréalisable. Les raisons se sont évanouies et, j’espère, ne reviendront plus. Le simple fait de « vouloir un pays » n’est pas une raison sufffisante.

    Répondre
  10. Cette vague Adéquiste me fait peur. Oh oui. Le monde voulais du changement, il vont en avoir. Ce n’est qu’une question de temps. De la marde, il va s’en brassé.

    Vous ne trouvez pas que c’est parce qu’il s’est brassé pas mal de «merde» durant le règne des libéraux qu’il y a un changement ? Ça ne peut pas être plus pire, maintenant.

    Le plus drôle de ce mariage blogues et politique durant cette campagne, c’est le css Snyder et le journaliste Poliquin. Ils ont dit qu’il n’y a pas de bon blogues de politique au Québec, à comparer au américains. À regarder leurs favoris qu’ils ont préférés durant la campagne et les potins sans de bonnes prévisions, je comprends qu’il ne savent pas ce qui s’est passé aux blogues au Québec.

    Comme ça, est-ce que je peux écrire à Serge et lui dire que Matt à voté PQ et son copain Jos PLQ. Il va aimer ça. Il ne le croiras jamais.
    lr

    Répondre
  11. Je vois la quasi-déconfiture du PQ comme le signe d’un clivage entre les générations. Le projet souverainiste tel que défendu depuis toujours par le PQ n’a pas réussi à séduire ceux qui ont moins de 40 ans aujourd’hui.

    L’histoire assez récente du Québec ne s’est absolument pas imprégnée dans la mémoire des plus jeunes. Allez lire le texte de Richard Martineau sur son blogue. Une relecture de l’histoire complètement délirante!

    De toute façon, avions-nous besoin d’une preuve supplémentaire de la faillite intellectuelle de cet écrivailleux.

    Répondre
  12. Le Parti Québécois s’est mis à perdre des plumes le jour il sait rendu compte que son public cible lui donnait au gros max 49.6% des suffrages; ce jour-là ils se sont mis à courtiser a gauche et à droite pour gagner des appuis et ils ont perdus ceux qu’ils avaient déjà.

    Néanmoins, déclarer la mort du PQ et de son idée d’indépendance me semble TRÈS prématurée. Je dis OUI à la réforme des institutions et je craint fort qu’on soit un peu en retard dans le bateau de la droite.

    Dans les 5 à 10 prochaines années, les états du monde commenceront à élir des gouvernements Vert et il est là le prochain cheval de bataille du nationalisme québécois et l’Alberta des richesses du Québec; l’exportation des crédits environnementaux, la nationalisation de l’eau, et l’énergie renouvellable.

    Cette lutte risque d’être plus rassembleuse que Paul Piché et André Drouin en direct d’Hérouxville.

    Le beau pays bleu, j’y crois toujours, mais je suis partant pour le même sur la glace pendant un petit bout…

    Répondre
  13. Je demeure au Sag-Lac, Le Royaume des Séparatistes, séparatistes dont je suis toujours convaincu mais cela fait deux élections que j’appui M. Dumont!! Pourqoi? Parce qu’il me rejoint sur plusieurs points! C’est pas sorcier, les gens qui se soucient de mon bien-etre REEL, ce qui me touche tout les jours, école, hopitaux, transport, … Ce n’est pas que des beaux chiffres lancés par des Supposés spécialistes comptable de premier rang maitrisé de l’université de la planete … De toute facon, ils nous disent n’importe quoi et la marge de manoeuvre ne fait que … oups… il n’y en a meme plus!!

    Restez terre-a-terre, placez l’argent où il est UTILE, où on le sent utile… Pourquoi dépenser de l’argent dans des salles de débordement? Cela veut dire que l’on accepte les débordements!!! Je pense qu’il est plus que le temps de penser autrement…

    Restez terre-a-terre, cessez de réformer , … améliorer ce que l’on possede qui fonctionne, un systeme scolaire simple et claire serait encore plus apprécié. Une regle simple: KISS (kepp it simple ) C’est pas sorcier! Des lettres. Des couleurs, et quoi encore… DES CHIFFRES

    Il y a plein d’autre situation comme celle-la. Je crois que d’assainir la machine est la facon la plus payante pour toute notre société, et apres on parlera de se gérer comme un vrai PEUPLE ADULTE!

    Ca me choque d’entendre les supposés spécialistes, ceux qui n’ont rien vu venir de ce Tsunami électoral, dire que c’est la Fin du PQ. Pour ma part je crois que c’est plutot le PLQ qui est en danger. Ceux qui veulent absolument le POUVOIR a tout prix. Cesser de nous prendre pour des TWIT et de nous Garocher n’importe quoi pour acheter notre vote, ca ne passera plus! Quand j’analyse le résultat global du vote par secteur de la province, je tiens a dire que n’eut été de Montreal, qui a tenu la tete hors de l’eau du PLQ, c’est lui qui aurait mangé la Claque! Répartissez le vote de toute la province en proportion égale dans Montreal , et voila, le compte est bon!!! Je crois que d’ici quelque mois c’est ce que l’on va voir. Ca sent mauvais pour le PLQ.

    Les meilleures choses sont arrivées. M. Dumont a l’opportunité de nous démontrer ce qu’il vaut sur le terrain à arme égale… Le PQ a recu une giffle. Est-ce qu’ils vont tendre l’autre joue, verser une larme, se mettre à se plaindre éternellement ou faire des adultes d’eux et etre à l’écoute du peuple et travaillez pour lui … On verra assez tot!

    Répondre
  14. Ces élections démontrent probablement que la population québécoise n’est pas si ouverte que ça sur des sujets comme le mariage gay, l’immigration, les droits des minorités, les accomodements raisonnables. Les décisions des décideurs ont peut-être été trop vite sur ce plan là. On oublie souvent que le Québec ne se restreint pas seulement qu’aux grands centres urbains et ces populations ce sont peut-etre senti mis à l’écart et on décidé de démontrer leur désaccord.

    Je comprend mal les résultats de ces élections et de ce changement de cap vers l’ADQ, mais espérons que ce sera pour le mieux.

    http://uberbitchy.com

    Répondre
  15. Bon c est ok pour les élections, un gouvernement minoritaire,ensemble je crois qu ils devront fair les bon choix,et aider le québec a avancer, l orgueilleux de Charest,le modérer de Dumont, et le reveur de Boiclair, je crois qu ils devraient fair un bon trio,et ensemble sa devrais durer environ,un an ou un an et demie, bon on vas voir,mais dans touts cela un bonne claque sur la gueulle au partie libéral, et surtout un bon coup de pied au cult au PQ,mais ce qui est tres bon pour les Québecquois, c est qu ils ont dit ensembles, qu ils étaient écoeurer,du cistemp politique et surtout de toutes les mensonges que nos politiciens nous dises,et j esperes qu ils vonts écouter un peut plus ce nous voulons,moi c est ce que je voulais comme résultat,et por moi j ai gagné mes élections, bon on les laisses faire pour quelque mois et on les jujeras plus tard A PLUS.

    Répondre
  16. Le soir de la défaite il ne fallait pas dire ‘si je vous ai bien compris … à la prochaîne fois’ mais dire plutôt ‘j’ai jamais eu aussi honte d’être québécois que ce soir’.

    Il faut rappeler que l’origine cette idée d’indépendance venait d’injustices faite à un peuple conquis. Je crois fortement que ce qui motivais les initiateurs d’indépendancre étais un désirs de justice pour l’ensemble des citoyens, qu’il faut bien dire à l’époque, était bel et bien des nègres blancs d’Amérique.

    Pour faire place à la fondation du PQ, le RIN s’était sabordé. Nul n’est besoin de rappeller toutes les concessions qui ont été faites en espérant convaincre ces individus qui n’était pas près à compromettre leur bonheur afin d’en accommoder d’autres.

    Après 40 ans de concession, nous sommes maintenant rendu à oublez-ça, moi ce qui m’importe c’est ma famille, mon clocher, mon village.

    Merci, de m’avoir libèré de cette ambiguité de choix entre le socialisme et indépendance. Pendant 40 ans des socialistes ont et mis leur option de côté pour faire des accomodements raisonnable a des égoïstes qui n’avait de conviction que pour des promesses d’économie florissante.

    Eh bien voilà, en beaucoup moins de temps, votre leader charismatique n’a pas eu autant de difficulté à vous convaincre de faire la séparation de Québec. Maintenant il y a beaucoup de Québecs distinc. À vouloir faire la souverainneté on a réussi à faire des autonomies de clochers.

    Merci, et bonne chance face à Ottawa avec un parapluie
    ouvert, les crachats commencent déjà à pleuvoir, mais heureusement vous ne lisez l’anglais.

    Vive le Québec libre de ne pas partager son petit bonheur. (Félix Leclerc)

    Répondre
  17. – @ Jos –

    Quand je disais scandale fédéral, je me suis peut-être mal exprimé.

    Je ne vois pas les commandites comme un scandale anti-québécois.

    Quand je disais  »ça va prendre un autre scandale fédéral… » je parlais d’un scandale du genre la nuit des longs couteaux ou l’accord du lac Meech.

    -@ David Marin-

    Pas d’accord avec toi.

    Je reprends tes mots :

     »Les temps changent et avec Mario Dumont, avec L’ADQ, nous avons enfin une meilleure chance d’arriver plus près du but que les référendums ont pu le faire jusqu’à maintenant !  »

    Qu’est-ce qu’il a prouvé Mario ? Qu’est-ce qui te fait croire que nous avons ENFIN une meilleur chance ?

    Ses belles paroles ? Son invention du terme autonomiste associé à la politique ?

    Qu’est-ce qui te fait croire qu’il serait meilleur que les autres pour soutirer des compétences du fédéral ?

    C’est vrai, Mario est bon vendeur, mais moi, je n’achète pas.

    En passant, René Lévesque ne prends pas de  »S ».

    Salut

    Répondre
  18. Non, Mario n’a pas inventé le terme autonomiste associé à la politique…
    le dictionnaire le défini très bien : autonomiste politique = souveraineté nationale. Mario, belle girouette, n’a que joué avec les synonymes. Le Québec est-il ignare ?

    La déconfiture des médias (surprise !) n’est que de la poudre aux yeux. Ce sont eux qui entretiennent la naïveté, car les confrontations, la mésentente du peuple font un bon show. En plus, désormais, on peut compter sur leurs opinions personnelles comme source d’information. Wow! quel professionalisme ! Je leur donne 100% : bonnes propagandes, bonne manipulation de masse.

    Répondre
  19. Ha oui J’avais oublier seulement les ignare et les naif peuvent voter pour l’ADQ. La seule raison que les gens ont voter pour l’ADQ c’est parce qu’il ont ete manipuler par les media. se son seulement des simple d’esprit qui font tout ce que les media disent.

    Bien sur Aucune persone raisonable ne pourrais voter AQD de son propre gres. Assez condesendant comme commentaire.

    Répondre
  20. Dans mon dictionnaire, autonomiste signifie: …qui subvient à ses besoins, qui s’auto-suffit et qui ne dépends pas d’autrui…

    Je suis d’accord avec toi Malaria que ça ressemble à souveraineté nationale.

    Je ne me considère pas ignare..

    Je dis simplement que Dumont à  »inventé » ce mot pour s’en servir à son avantage sur la scène politique québécoise. Ça lui permet de se défiler rapidement des questions sur l’indépendance nationale.

    Depuis peu après 1995, il n’a jamais répondu a ces questions. Il n’avait d’autre choix que d’inventer une troisième option (qui n’existe pas) pour continuer de ne pas répondre à la vraie question. Il se serait fait démolir pendant la campagne s’il n’avait pas inventer l’option auonomiste (qui n’existe pas, je le répète).

    Coup de génie, mon Mario. Ça lui a permis d’aller chercher des votes dans les deux écoles de pensées.

    Mario non plus, n’est pas ignare.

    Répondre
  21. Oui, naïf : de minimiser le pouvoir médiatique sur la population
    Oui, naïf : de croire que le gouvernement va régler tous les problèmes (Qu’importe le parti)

    Nous sommes l’économie. Le changement commence par soi, nos habitudes à la consommation. Encourager les produits d’ailleurs c’est appauvrir le Québec. Nous avons tous nos responsabilités, mais le gouvernement a bon dos !

    Répondre

Laisser un commentaire