Bravo la mondialisation

Bravo la mondialisation

Grâce à la mondialisation nous n’avons jamais été plus près des étrangers, mais nous n’avons jamais été plus loin de nos voisins.
Bravo la mondialisation qui nous rapprocha du plus loin.

Source: Un bout de papier orange chez Belisle tiré d’une source inconnue.

D’autres liens

Grâce à la mondialisation nous n’avons jamais été plus près des étrangers, mais nous n’avons jamais été plus loin de nos voisins.




Matt

Pédagogue, historien, développeur web, webmaster, souverainiste, tantôt de gauche, tantôt de droite, maladroit et baveux. Mathieu est le fondateur du Blogue du Québec et il blogue également à propos de ses passions sur Le Chef Cuisto et Du hockey plein la gueule!

D'autres articles dans le même genre...

Recevez nos articles par courriel

18 réponses

  1. Jacob dit :

    La mondialisation c’est comme la diaré. Ca fait chier, mais faut vivre avec.

  2. Matt dit :

    Quelle sage parole..

  3. Shoto dit :

    Bravo aux chinois et aux indiens qui nous volent nos job même si ils sont a plus de 5000km et qui ne savent même pas qui nous sommes.

  4. belisle dit :

    Pour voir le meilleur du plus loin et le pire du voisin

  5. belisle dit :

    jvien d’voir qqun dire que des chinois nous volaient nos job? est bonne
    quel taré..sa prend un tata pour dire sa.
    SHoto ki s’appel…
    pour qui ne concevoit que la pointe de l’Iceberg

  6. Matt dit :

    Pourquoi tu fais tout le temps ça Vince calvère…
    Arrête de traiter toute mes vieux chums de tata sans raison.

    Explique dont ton point de vue à la place

  7. Shoto dit :

    Ils nous les volent à distance eh oui, désolé de te décevoir 😉 Pas grave je suis pas offusqué Matt. La mondialisation a ses bons et ses mauvais côtés. Belisle, même si j’ai plusieurs défauts je suis loin d’être tata comme tu peux l’affirmer… 😛

  8. belisle le tata freak dit :

    Ils nous les volent a distance….
    regarde l’étiquette de ton t-shirt, check d’ou viennent tes souliers, check comment nous, occidentaux controlont 98% de la richesse alors que nous représentont que … ? j’sais pas compté mais ça doit faire po mal moins… Check not’ envie constante d’économisé pour exponentiellement en avoir toujours plus… check le genre d’enfance qu’on a comparé a des chinois qui apprene les lois de la vie dans une shop pendant qu’on apprend celle du ballon chasseur.
    Check ta vie, check la leur, mon cher tata, (pardon matt) mais faut être ‘journal de montréal’ en criss pour laché un commentaire comme ‘ i nous volent nos job, ces étrangers! ‘ nous ont leur volent leur vie, toute les opportunité attaché au monde capitaliste et si bien teinté du ‘american lonely way of life’
    réfléchis calvaire, si on est aussi bien, c’est qu’y a du monde qui le sont pas. Si té pas content avec not'(occidentaux) besoin de payer moins cher pour avoir une chance de touché a tout, check toé
    kkun voulait une réponse complete…
    tata

  9. Vallée dit :

    Je dois dire que je ne suis pas d’accord avec Shoto et ni avec Bélisle

    Shoto a dit : «Bravo aux chinois et aux indiens qui nous volent nos jobs».

    Arrive au 21e siècle mon homme. C’est xénophobe comme attitude et j’ajouterais qu’ils sont seulement plus brillants. Ils ont vu une opportunité et ils l’ont saisie. Si elles veulent survivre, nos PME doivent innover et non essayer de concurencer les pays émergents sur ce qu’ils font de mieux.

    Bélisle a dit : «réfléchis calvaire, si on est aussi bien, c’est qu’y a du monde qui le sont pas»

    Ici, Bélisle, on croirait entendre le discours syndical, prolétaire ou whatever. Ce n’est pas parce que tu manges plus de gateau que la portion de l’autre est moins grande. Peut-être que le gateau a juste grossis. Autrement dit, de la richesse ça se cré. ici, on tape sur quiconque fait de l’argent. On se dit « S’il fait beaucoup d’argent, ça doit être parce qu’il crosse du monde». Pathétique, mais typiquement québécois.

  10. belisle the tata freak dit :

    et bien mon vallé, si moi j’ai le discour prolétaire ou jsais pas quoi comme tu dis; bien toi t’a l’attitude d’un occidentale bien bourré,
    on sait que le probleme est la, il existe, mais, oufff, yé gros le problème, y par de haut le probleme; ouff aussi bien se dire que la richesse globale a augmenté, ce qui nous rend plus confortable sans rien enlevé a d’autre… Ouin? ouff… sa doit etre sa. Cette façon que l’occidentale a de se chassé le sentiment de culpabilité du revers de la main… ouff on pense a autre chose ensuite… ouin.. y a des riches, c’est nous. S’po de notre faute… mais quand même, notre plus gros probleme a 10ans c’est d’être choisi en dernier au ballon chasseur; tandis qu’eux, les enfants d’ailleurs; sont occupé a nous volé nos emplois. tabarnak qu’y on le sens des affaires hein!
    salut claude ryan
    🙂

  11. Matt dit :

    Je comprends tous les problèmes de libertés que les chinois ont actuellement… mais ce que je retiens vraiment du traité de mondialisation et l’ouverture des frontières de Chine au commerce :

    C’est que les chinois savent très bien ce qu’ils font, c’est les américains qui sont entrain de se couler avec ça… Marx l’a écrit, tous les économistes le savent.. La puissance économique se calcule en production… À exporter tout leur production vers la Chine comme ça, les américains achètent des années de surconsommation mais ils vont finir par se la faire mettre dans le cul..

    N’est-ce pas une vieille stratégie chinoise écrit dans l’Art de la Guerre par Sun Tzu, 300 ans avant Jésus-Christ, que la façon de gagner une guerre c’était de battre son ennemi de l’intérieur, voir à son propre jeux? C’est ce que les chinois font actuellement.

    Bien mes amis, d’ici 50 ans, les syndicats chinois se créeront, la valeur de leur marchandise augmentera par le fait même et les américains se trouveront face à une sérieuse dominaton chinoise qui ne seront pas capable de renverser.

  12. Shoto dit :

    Mon cher Belisle, je crois que tu n’a pas saisi toute la game. En fait, les chinois, comme beaucoup de pays qui sont en réorganisation majeure, se donnent à coeur joie dans l’espionnage industriel et en ne respectant pas une panoplie brevets. Ceci donne naissance à une concurrence déloyale, de leur côté, c’est quand même bon car ils sont en mesure de faire vivre une grande partie de leur population. Je ne parles pas contre le peuple mais bien contre les actions généralisées qui en découlent. Au moins, si ça serait Fair-Play.

    Nous autre pendant ce temps la, on se laisse faire comme une baleine échouée sur le bord de la plage. Bravo tout le monde.

    Belisle, oui j’ai plusieurs items qui proviennent d’autres pays, mais au moins quand je magasine, je prends le temps de savoir d’ou ça viens ce que beaucoup ne doivent pas faire. En passant, je suis pas américain, je suis Canadien et je me promène pas en hummer. Toi, qu’est-ce que tu fais de concret ?

    Continue de jouer à l’autruche, ça va faire comme le réchauffement climatique.

  13. belisle tata freak dit :

    Salut les boys.
    Je crois que le débat a dévié, sinon c’est moi qui avait mal spécifié ou plutôt pas assez généraliser.
    Les deux m’avez répondu en me parlant du dossier précis de la chine. La chine est le wal-mart du commerce au détail dans cette jungle qui abouti au tier-monde. Mes alegations visait le problème du tier-monde, duquel fait parti la chine ça va de soi.

    Nous planons sur notre beau rêve américain sans savoir sinon en détournant le regard du plus important; l’américain ( nous ) oublie ce qui soutient son confort. A 16 ans, nous on veux notre liberté, notre char. Eux veulent ce qui représente leur liberté; la vrai selon moi; l’éducation.

    ça s’était une petite poussé d’hormone pour le tier monde… celui qui nous tient a bout d’bras.

    Maintenant si vous voulez parler d’la chine. Cé la même comparaison a faire quant aux scrapage de vie d’enfant. Selon moi, et dans s’dossier la jpeu pas aspiré détenir l’entiere vérité; quand l’urss est tombé, la chine communiste a chercher a modifier son ‘genre’ de gouvernement, dabord parceque mis juste a coté de l’echec communiste, et l’establishment du Parti voyait la mafia crée un genre de chaos oligarchique… ils déciderent alors de choisir comment les américains allaient entrer, faisait en sorte que les chinois augmente leur pouvoir d’achat a un rythme effarant; le capital lui, retourne au état unie en tres grande majorité; mais a long terme les chinois savent qu’il sont gagnant; puis les américains s’en foutent eux cé le + de cash le + vite. tout ça mixté a un mythe maotiste qui donne au gouvernement la possibilité de continuer d’ignoré les droit humains.
    Pour résumé, si jamais sé possible, imaginez vous un instant que les état unie ( avec tout sont potentiel économique et ses valeur libérale ) avec comme chef; Staline. La poigne de fer dans un gant de velour

  14. belisle le tata freak dit :

    J’adore constaté que je suis le dernier reply d’un article. sa veux dire qu’y a rien a rajouté. sinon cé ke cétait trop long comme réponse… dans le cas précédent jespere que ca n’est pas seulement que c’était évidemment trop long.. 🙂

  15. Shoto dit :

    Salut le tata freak 😛 Effectivement ton dernier commentaire avait beaucoup plus de sens:P

  16. Matt dit :

    C’est notre éternel débat sa Belisle… Oui, les capitaux reviennent souvent à des américains mais il y a des effets perverts à la création de capitaux aux dépends de ton PIB (produit intérieur brut, bref.. ta production).

    Premièrement, quand ton PIB baissent, la valeur du dollar baisse ce qui dévalue ces capitaux sur les marchés internationales.

    Deuxièmement, ça cause l’élimination de la classe moyenne.. C’est pas nécessairement toute des gains en capitals non plus. Du temps, ils vendaient 10 tables à 1000 piasses. Maintenant ils vendent 100 tables à 100$. Le problème c’est que il y a plus personnes qui faisait des tables qui a de l’argent aujourd’hui. Il reste juste le gars qui les importes et VISA qui en fait.

    Un moment donné ; Visa, Mastercard, ça va leur pêté au visage.

    Le taux d’endettement est a son plus haut niveau depuis toujours au États-Unis et c’est pas un hasard. On travaille moins et on consomme plus.

  17. SimRob dit :

    La lutte de classe entre les prolétaires et les bourgeois existe encore et est même beaucoup plus présent qu’auparavant.

    Marx avait détecté le problème en 1848. Et la mondialisation est une résultante directe de cette lutte de classe entre bourgeois et ouvriers (classe moyenne – pour utiliser des termes plus à jour..)

    Le hic, c’est que nous sommes nés dans cette période et voyons tout cela comme étant normal et sans problème. L’exploitation des pays de l’orient, moyen-orient et de l’afrique existe toujours et personne peut le démentir.

    L’autre problème est qu’étant donné la nature même de l’être humain, la solution proposé par Marx n’a pu fonctionner proprement. Le communiste de Marx était une pure utopie. Aristote l’a dit il y a environ 2000 ans : « On fait moins attention à ce qui est commun à tous, car l’homme s’intéresse plus à ce qui lui est propre qu’à ce qu’il partage avec d’autres ».

    L’être humain est fondamentalement fait pour avoir des possessions. Comme qu’on dit, c’est la nature humaine..

    Bref, Marx a su voir le problème et proposer la solution. Le problème était bien réel et il l’est même de plus en plus à ce jour. Par contre, la solution proposée par celui-ci a lamentablement échouée et ne me contredisez pas en me citant que la Chine est communiste; oui, elle l’est officiellement mais officieusement, nous savons tous qu’il s’agit d’une autre chose.

    Que faire..? Nous sommes bien parti pour attendre la prochaine catastrophe économique mondiale avant de changer…

  1. 16 mars 2007

    […] Bravo la mondialisation […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin ça sur Pinterest

×

Fabriqué à 100% de fierté québécoise! (Depuis 2005)

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos histoires drôles et instructives!

On est aussi sur Facebook, si vous aimez mieux!


Non merci, je suis un peu bougon aujourd'hui!