Accueil » Sourire :) » FAIL » FAIL : Les pires traductions françaises faites par des compagnies

FAIL : Les pires traductions françaises faites par des compagnies

1) Le poulet frit des profondeurs

Le poulet frit des profondeurs est absolument délicieux, mais c’es vraiment le poulet frit des dans la graisse qui est la spécialité de la maison.

2) Oreiller pour fourrer

On peut bien rire, mais le concept tient la route.

3) Broyez-vous. Va le tuer

Celle-là est quand même très difficile à justifier venant d’une grosse corporation avec plusieurs employés au Québec.

C’est pas juste cocasse, c’est un gros malaise.

4) Le revendeur de drogue de neige

« Pour travailler plus, pour faire plus d’argent, pour faire plus de poudre » – Les Vulgaires Machins

5) Turquie épicée du sein

Un autre beau cas de Google Translate pis ça pas l’air bon. Le sandwich, je parle.

6) Le bon vide pour le travail

Je recommande la DeWalt personnellement.



Voici ce qui arrive quand les entreprises sont forcées de faire une traduction française, mais qu'elles s'en cali**ent complétement...
Partager cette trouvaille!Partager!Envoyer par courrielEnvoyer!
Moyenne de 5 sur 29 votes

Matt

Pédagogue, historien, programmeur, marketeur, tantôt de gauche, tantôt de droite, maladroit et baveux. En quête d’indépendance alimentaire, financière et politique. Mathieu est le fondateur du Blogue du Québec et il blogue également à propos de ses passions sur Le Chef Cuisto et Du hockey plein la gueule!

1 réflexion au sujet de « FAIL : Les pires traductions françaises faites par des compagnies »

  1. J’adore mais c’est quand même terrible et inacceptable surtout pour des entreprises « canadiennes »..mais dans le fond, je les remercie parce que j’ai bien ri !
    Une chance que le ridicule ne tue pas…

    Répondre

Laisser un commentaire