19 photos spectaculaires prises juste avant la catastrophe

19 photos spectaculaires prises juste avant la catastrophe

La vie est belle, on fait ses petites affaires tranquilles, on est heureux, mais en l’espace d’une seconde c’est la catastrophe.

1) 

552b78f24cff7

2)

552b7b1939822<

3)

 552b7ae4d1e80

4)

552b7ad904d42

5)

 552b795977c63

6)

552b78fad619e

Continuer votre lecture à la page suivante :

1 2 3 Suivant

Pour faire une bonne photo, le timing est tellement important. Une seconde trop tôt et tu n’as rien pantoute… une seconde trop tard et tu ramasses les dégâts. Ces photos ont vraiment réussi à capturer le moment.




Matt

Pédagogue, historien, développeur web, webmaster, souverainiste, tantôt de gauche, tantôt de droite, maladroit et baveux. Mathieu est le fondateur du Blogue du Québec et il blogue également à propos de ses passions sur Le Chef Cuisto et Du hockey plein la gueule!

D'autres articles dans le même genre...

Ça pourrait aussi vous intéresser...

Recevez nos articles par courriel

2 réponses

  1. derik dit :

    J’espère que le sourire des aficionados et aficionadas n’aura pas duré longtemps.Quant au malheureux taureau, j’imagine de toute façon son destin.

  2. Robert Picard dit :

    Chef du Poste

    Regional Commandant

    Cher monsieur,

    Vendredi, j’étais en magasinage à Québec et j’ai été surpris de voir un policier déviant sexuel qui s’était organisé avec certains de ses copains pour me suivre et me harceler. Ils avaient aussi eu, je pense, un message pour moi concernant un ancien lieutenant de police.

    Ce lieutenant de police était un de mes anciens amis et j’ai voyagé dans le Québec avec lui. Nous avions voyagé en groupe incluant nos épouses. Au début, nous avions des voyages agréables, mais avec le temps, les relations entre nous se sont détériorées. À cette époque, il était sous soins psychiatriques. J’ai écrit durant plusieurs, années, des critiques très fortes sur les Forces policières du Québec. Une des choses dont je me souviens clairement est qu’il avait organisé une fin de semaine dans la région de Sherbrooke dans un motel qui selon les membres de notre groupe, était contrôlé par les motards. J’ai interrogé les autres membres de notre groupe au sujet du choix de motel et ils m’ont dit que le Lieutenant policier (alors en service actif) avait obtenu une bonne affaire avec le Motel!

    Au dîner, samedi soir, à la salle à manger du motel, nous avions une demoiselle extrêmement séduisante servant à notre table. Ce qui m’a paru étrange est que cette très jeune fille semblait me donner une attention particulière et était extrêmement amicale.

    Comme je suis une personne âgée, cela m’a rendu très inconfortable. Ceci a continué la soirée entière au point où j’avais le nez pratiquement dans mon assiette chaque fois qu’elle venait à la table.

    Après le dîner, très tard dans la soirée (autour de 22h00), ma femme et moi sommes allés nous promener à l’extérieur. Comme nous quittions l’hôtel pour notre promenade, j’ai remarqué que deux très jeunes filles étaient poussées plutôt grossièrement dans une voiture. Selon toute apparence, ce n’était pas un motel ordinaire, du moins pas le type d’endroit dans lequel je séjourne habituellement.

    Récemment, j’ai dû aller à la banque pour expliquer un petit problème que j’avais. À une commis, j’ai mentionné le nom de la personne qui m’avait précédemment reçue en rapport avec ce problème. Plusieurs mois plus tard, j’y suis retourné et j’ai de nouveau parlé à une autre commis bancaire, lui faisant le commentaire que j’avais résolu la question et j’ai fait de nouveau référence à la commis que j’avais d’abord vue.

    Elle a dit qu’elle avait parlé à la demoiselle mais qu’elle ne s’est pas souvenue de moi. À cet instant, j’ai dit de nouveau à la commis le nom de la demoiselle que j’avais d’abord rencontrée et je lui ai dit de rappeler à la demoiselle que nous avions parlé un peu de son cousin lieutenant de police, du même nom de famille qu’elle. En aucun temps, pendant ma discussion avec cette demoiselle, je n’ai mentionné ou indiqué l’orientation sexuelle de cet officier ; je n’ai pas non plus mentionné le fait que, quand je l’ai connu, il était sous les soins d’un psychiatre.

    Pour cette raison, la sûreté du Québec est sous une fausse impression si elle pense que j’ai choisi n’importe quel policier en particulier. Donc, le policier déviant sexuel à la Ville de Québec qui a arrangé la réception pour moi gaspillait son temps aussi bien que le temps de ses petits amis!

    Information Additionnelle

    Si l’Église peut être infiltrée par des déviants sexuels, homosexuels et lesbiennes, alors est ce si difficile d’imaginer que plusieurs forces policières du Québec (au Canada) aient aussi été infiltrées par ces mêmes déviants sexuels? Non seulement sont-elles infiltrées de façon extensive, mais ce sont certainement les plus grandes forces policières du Québec qui sont concernées. Au début, j’avais des informations suggérant que c’était quelque chose qui était survenu sur une période de quelques années, mais récemment j’ai appris qu’encore aujourd’hui, la plupart des nouveaux officiers qui joignent ces forces sont des déviants sexuels.

    L’Église, à un certain moment dans l’histoire récente, avait de grands pouvoirs et était très impliquée dans tous les aspects de la vie quotidienne des Québécois. Des experts m’ont dit que les déviants sexuels ont un fort désir de pouvoir. Ainsi, au fur et à mesure que l’Église prenait du pouvoir, les homosexuels ont afflué pour être ordonnés. Puis, lorsque l’Église a commencé à perdre de son influence au sein de la société québécoise, ils l’ont délaissée tout aussi rapidement. Quelle autre profession omnipotente pouvaient-ils trouver de mieux que les forces policières d’aujourd’hui?

    Un homosexuel m’a dit qu’environ 6 % de la population, peu importe l’époque, est homosexuelle. Par conséquent, il est tout à fait logique de croire que les homosexuels qui sont entrés en prêtrise par le passé se dirigent maintenant vers d’autres emplois. Selon mes sources ici au Québec, un de ces autres emplois serait les services de police.

    *Extrait de mes écrits sur les déviants sexuels dans la société québécoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Fabriqué à 100% de fierté québécoise! (Depuis 2005)

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos histoires drôles et instructives!


Non merci, je suis un peu bougon aujourd'hui!