Ma St-Jean-Baptiste - Notre Insignifiance

Ma St-Jean-Baptiste – Notre Insignifiance

On est le 24 juin au matin. La belle fête…j’en revient.

Je suis québécois. J’ai eu une nuit de cul. Puis cette merde? Je sais pas d’où elle vient. Seulement une alchimie désastreuse de mauvaises interprétations de ma part. Peut-être comme trop d’entre nous, je suis un québécois avec un gros « Q », mais je suis vraiment répugné ce soir. C’est pourquoi je me sent le besoin de vomir mes reflux sur un écran au lieu de me remplir moi-même de « marde » comme Elvis Gratton. Voici la suite d’événement qui m’a mené à craindre ma propre race.

Je reviens chez moi dans l’après-midi du 23. Une petite journée de travail dans le corps, mais tout de même savourant les quelques instants que j’accordais pour m’évacher sur mon divan.
Le téléphone sonne;
-Qu’est-ce que tu fais à soir?
*Je ne sais pas?
-Ben là!! C’est la St-Jean? Tu peux pas rester « éffouéré » sur ton divan.
*Je ne sais pas, rappel plus tard.

Je dirais que j’ai eu cette discussion avec huit ou neuf personnes dans l’après-midi. Seulement, personne n’a cru utile d’utiliser un arguments à saveurs nationaliste pour m’aguicher. Aucun ne m’a parler de l’importance de crier notre existence pour qu’elle subsiste. On m’a parlé de jolies culs, de bières, de monde qui vire fou, de tout ce qui pourrait aussi ressembler à un événement de la WWE; du grand divertissement. Cette simple corrélation m’avait mis la puce à l’oreille. Dès lors, je ne pouvait plus faire autrement que de vider la question en moi-même.

Après avoir choisi l’endroit ou j’allais vivre mon identité québécoise, je fais le tour et je file vers le dépanneur m’acheter de la bière.
Quand j’arrive, je trouve ça jolie; des drapeaux du Québec de différentes grandeurs se dandinent pour ma plus grande satisfaction. Je me dis : « Wow, c’est beau »!
Puis il me vint une pensé, si c’est si beau? Pourquoi n’est-ce pas comme ça à longueur d’année?
Mais j’ai compris. Au centre du collage de fleur de lys, une pancarte affichait les différentes promotions sur la bière, des promotions spéciales de Molson pour la journée de la St-Jean.
C’est bizarre? La première idée qui m’est venu; c’est la St-Valentin. Vous savez? Cette fête ou l’on met des cœurs partout avec un spécial sur le chocolat? Tellement commercial…

Jusqu’ici je ne « feel » pas trop mal. Je suis déçu, mais s’il fallait qu’on s’arrache un poil à chaque fois que la publicité salie quelque chose, on aurait plus besoin de shampoing.
Bref je roule, je me prépare à déguster ce riche mélange d’émotions avec mes camarades et pleins d’autres qui le deviendront par défaut.

J’arrive sur le site en tentant d’éviter les satanés bagnoles de police. Je me fait une cape de mon drapeau Patriotes que j’ai préalablement décrocher de mon mur. Je suis prêt, let’s go!

Je marche dans la foule cherchant mes amis, puis je remarques que des gens me regarde un peu croche. Pas tous, certains. Quelques-uns me salue ayant compris que mon drapeau étaient des leur. Une, deux ou trois personnes s’amènent; me demandent d’où vient mon drapeau. Je leur répond qu’il y a des années, des gens appelés Patriotes sont morts pour nous. Du coup ils comprennent que je suis de leur côté et n’en demande pas plus. Ils me souhaitent « Bonne St-Jean ».
C’est belle et bien vrai. Ça fait 170 ans, mais des colonisés français ont tenté de se faire respecté. Les Patriotes avaient aucuns moyens; À défaut d’avoir des armes, ces braves; nos camarades, allaient au « front » avec des bâtons de clôture en espérant que l’armée anglaise y voit des armes à feu, et rebrousse chemin. L’astuce n’a fonctionné qu’une fois.
Imaginez! Nos patriotes de 1838 n’avaient aucun moyen! Et il n’avait pas peur! De nos jours ou les armes de n’importe quel calibre sont à notre porté, nous avons peur de faire la souveraineté. Pourquoi? Je sais pas…
On peut bien dire que les vivants du 19ième siècle étaient attardés, mais au moins!; eux!; Trudeau aurait pas pu leur faire peur avec des pensions de vieillesse! Y te l’aurait vissé sur un banc d’parc le Troud’eau!

Jusque là, la colère est tolérable. Au fond, c’est pas de leur faute s’ils ne savent pas ce que veut dire mon drapeau. Au moins, ils sont venus me demandés; ils cherchent à savoir avant de juger? C’est ce que les ignorants doivent faire non?

La soirée se poursuit. Je ré-explique ma petit histoire de Patriote à qui veut bien avoir des explications. Tout va bien, mais il y en a encore qui me regarde de loin, sans faire un pas. Je ne sais pas. Peut-être que c’est de la paranoïa?
Puis j’en vois deux ou trois qui me dévisage encore, du monde à qui j’avais déjà expliqué la signification du vert, du blanc et du rouge de mon drapeau.
J’en vient a me demander si mon explication de mort de 1838 n’était pas trop loin, donc trop absurde pour qu’ils comprennent.
Je me questionne à savoir si ce drapeaux ne pourrait pas représenté des exemples plus concrets pour les oreilles fragiles de ses malinformés. Je me dis que même si la cause s’est transformée, le drapeau symbolise toujours le sacrifice humain pour la cause nationaliste québécoise.

Quelqu’un comme Pierre Bourgault. Pas un dépendant de l’héritage comme Chrétien! Je pense à un artiste passionnée de la trempe de Gérald Godin. Pas un opportuniste comme Charest! Maudit! Je parle de René Lévesque! Je parle des grands.
Force est d’admettre que d’autres grands apporteront leur nuance aux couleurs du drapeaux des Patriotes. Les fanatiques de l’action; les Chartrand, Falardeau, Parizeau etc.

Pourquoi un tel sacrifice?
Par acharnement? Par orgueil? Par volonté d’avoir son visage étampé sur un drapeau à la Che ou Lénine? Je ne crois pas.
En faite, je ne sais pas pourquoi ils ont fait ça. C’est un mystère encore pour moi. Pourquoi ont-ils travaillés pour quelque chose qui allaient inévitablement les tués?

Ce matin du 24 juin. Je suis revenu chez moi avec cette question en tête et l’œil gauche amoché. Mais la route a été endurable, j’avais quelque chose pour me distraire à la radio. Ça fait passer la douleur. Une diffusion en direct du show sur les plaines. Éric Lapointe était sur le stage. Il a clamé : « La prochaine chanson est pour vous tous, sauf Jean Charest!
Calvaire! C’est ça qu’on a comme artiste pour renforcement notre identité? Ça peut bien ressembler à de la pâte à modeler notre culture!
St-Crème! J’ai des vinyles qui datent de pas si longtemps avec Gilles Vigneault qui crie : « Liberté! Liberté! »
Viarge! Liberté! Pas celle de Fillion ou du nouveau Jeep.
Liberté!
Pas une seule journée par année!
Liberté! Un pays!
Pas un paradis!
Un Pays!
À nous!
Pour nous!

Je m’accroupie maintenant sous le poids malicieux de ce constat en écoutant du « The Doors ». Ça me fait penser que l’authenticité ne vient pas naturellement de son propre sang, mais par ce qu’on y ajoute.
Cependant je me demande comment terminer cet article?
Il fallait que j’écrive. Fallait que ça sorte.

Tout ça parce que des crétins ont fait une erreur de jugement, puis tout ça m’est sauté au visage…
Putain! Comment pourrais-je réagir?
Cette nuit, des gens de ma race m’ont tapé dessus en croyant que j’étais venu prôner l’Italie, alors que mon drapeau était celui des Patriotes! Nos patriotes! On m’a même fortement suggéré de me procuré un drapeau lysé blanc à carreaux bleus, sans quoi, je n’étais pas un vrai québécois. C’est pourquoi je suis parti, je ne dois pas être un vrai québécois…
Navrant…

Ils ne sont pas mort pour ça… Mais pas pour rien non plus….

Je suis québécois. J’ai eu une nuit de cul. Puis cette merde? Je sais pas d’où elle vient. Seulement une alchimie désastreuse de mauvaises interprétations de ma part.




D'autres articles dans le même genre...

Recevez nos articles par courriel

29 réponses

  1. Bill dit :

    Pa-thé-ti-que! C’est vraiment un trouble de société que de juger hâtivement! Être un peu plus cultivé et s’informer est devenu un luxe qui ne plaît pas à tous le monde. Navré pour toi!

  2. Jacob dit :

    haha c’est drole comme histoire.

  3. Jonathan dit :

    Le Québec, mais qu’elle bonne endroit ou vivre! Surtout quand t’est pas en ville… Franchement j’suis Québecois, mais je déteste tout ce qui s’aproche de la ville… un ramassi d’imbécille sans cervelle qui se crois tous meilleurs les uns des autres, j’suis bien heureux de déménager aussi loin! Je ne quitte pas mon Québec adorez ne vous inquiêtée pas! Tk Vincent, tu va survivre, et chaque fois que tu va revoir un de ces imbécille sans culture et sans but réel dans la vie , souris et il comprendront qu’il ont perdu,

    Bill Says:
    Pa-thé-ti-que!

    n’ece pas?!

  4. Jacob dit :

    Je crois simplement que la culture est pas importante pour tout le monde. C’est juste un choix personnel.

    Pour ma part, je deteste tout ce qui est campagne, j’adore Mtl, parce que c’est multi-ethnique, et j’aime pas binbin Quebec justement parce que ca manque de race. Je suis fier d’etre Quebecois et de parler francais, mais je suis aussi tres fier de parler anglais avec ma blonde anglaise qui vient d’un autre pays. Et je trouve qu’etre fier de son patrimoine sa sert a rien, si on le partage pas et on le garde pour soi. Ma blonde et moi on se parle souvent des coutumes de nos pays et de trucs dans le genre et je trouve sa tres interessant. Pis on est de la ville tous les deux.

    Faut juste etre ouvert d’esprit avec le monde different, et le monde qui veule rien savoir de la culture;)

  5. Belisle dit :

    Salut
    Je souhaite « feedbacké »de ceux qui ont donné suite a mon article.
    1rement pour bill; l’information n’est pas devenu un luxe. Les médias et la classe politique travaille as ce que l’information soit PERCU comme un luxe. Tout ce qu’il souhaite, cé que les gens se disent: » ah! j’ai pas le temps de pensé à sa ».
    Ça mène aussi des gens comme Jacob à dire que la culture, c’est une question de choix uniquement. HEY Jack! La culture c’est pas un choix à faire, on nait avec. Quelqu’un ici à demandé de vivre dans tel ou telle famille?; dans la ville ou le village(soit dit en passant; la bêtise n’a pas d’origine)…qui ici à demandé a vivre au québec? Ça n’est pas une question de choix. C’est notre identité.
    Jacob, si c’est devenu une question de choix comme tu dis, c’est que qu’on a pas une bonne éducation en bas-age, alors on arrive à 20-25ans puis on sait rien. (entre autre l’existence des patriotes) Alors là! tu as raison. C’est un choix! LEs gens écoute la télé et choisisse entre star académie, virginie ou ben un documentaire sur le souverainisme….
    Sauf que tu as raison pour ce qui est de l’ouverture d’esprit…qu’on soit de la ville ou de la campagne, ça n’a rien a voir du moment ou nous sommes a l’écoute des autres et non refermé sur nos illusion.
    Merci

  6. Mike dit :

    Moi je dois te dire que « oui » l’information est devenue un luxe… Si on parle de la télé…

    Les documentaires ne pleuvent pas à TVA et c’est la télé la plus regardé. R-C sont déjà mieux… mais c’est loin d’être le meilleur media pour le patriotisme québécois. Radio Quebec on en parle pas. Les chaines spéciales… eh bien elle coute plus cher en forfait etc

    À mon avis… Tu aurais du avoir aussi des drapeaux du Québec… Mais ca n’excuse en rien le fait de se faire battre le 24 juin pour une question de drapeau… surtout quand si on n’en connait pas la signification.

  7. Matt dit :

    Je suis d’accord avec Jake et aussi avec Belisle. Bien sûr le Québec est le territoire des français en Amérique, mais l’immigration apporte de belle couleur à notre nation. Ce que je veux c’est un pays ouvert d’esprit qui respecte et accepte les différences culturelles de chacun et chacune. Un Québécois ce n’est pas nécessairement un français de souche! Un Québécois, c’est un individus habitant le territoire du Québec et qui l’aime assez pour en faire sa patrie, que tu sois de souche, Haitien, Philipien, Cambodgien, Marocain, Italien, ou Anglais.

    Cependant Jake, ton héritage tu ne dois pas n’oublier, jamais. C’est ce qui te définit en tant qu’individus. Ne vouloir rien savoir de sa culture et son héritage est le premier pas vers l’assimilation. Je suis certain que les conversations culturelles avec ta jolie Philipienne sont très enrichissantes. Et je suis certain aussi qu’elle a beaucoup de plaisir à en apprendre sur ta culture québecoise, et qu’elle trouve ça « super cute » quand tu lui pousses un compliments ou 2 (C’est pas mal le max que je vois Jake aller…) dans la langue de Molière. Se faire assimiler, oublier son héritage, ça veut dire qu’a long terme tes enfants auront pas rien a raconter sur leur culture. Aimes-tu mieux avoir un petit enfant métisse à sang mi-Français, mi-Philippien, qui a conservé une riche culture québécoise, tout en étant ouvert sur le monde ou un flo sans héritage culturelle car sa culture a été envahit par les May West, Neil Young et des drapeaux rouges ?

    Renier sa culture, c’est renié son héritage, c’est renié son sang.

  8. Jacob dit :

    Ah pis en passant Matt si j’ai des p’tits morveaux mi-filipien mi-quebecois, j’va m’assurer qu’ils soient bilingue, mais que leur langue native soit le francais. Parce que le francais c’est beau, pis aussi pis criss que c’est plus dur a apprendre que l’anglais! Pis je vais aussi m’assurer de leur transmettre mon patrimoine a moi. Si ma blonde leur transmet pas son patrimoine Filipien, bin ca sera SON probleme. Inquiete toi pas, ces jeunes la vont apprendre a jouer au hockey!

  9. Jacob dit :

    Belisle j’pense que tu m’a mal compris. Je voulais pas dire que la Culture avec un grand C est un choix. Mais s’y interesser en est un. Tu choisi pas de venir au monde Quebecois ou Africain, mais tu choisi de d’apprendre sur ton patrimoine. Ce que je veux dire c’est que ya du monde qui vont choisir de s’interesser a leur culture, a leur histoire (comme ceux qui allait s’informer a propos du drapeau des patriotes), mais yen a d’autres qui vont aimer mieux s’en crisser (comme ceux qui restait au loins avec un air regard perplexe). Et moi je crois qui fait respecter les deux. Personellement je trouve un peu cave de pas s’interesser a qui nous sommes, mais bon.. c’est pas mes affaires si Jo-Blo s’en criss de son patrimoine pis veut finir sa vie dans une roulotte a patate frittes.

  10. Belisle 3:16 dit :

    Dans le fond, le gros problème, c’est que la démocratie est viable quand les citoyens s’interresse au affaires publique, et quand il comprend que son vote est important.
    Sauf que depuis l’ère Trudéo-chrétienne, les gens se sont détaché du pouvoir.
    Tout les progrès fait par la révolution tranquille en ce qui attrait à l’action citoyenne se sont buté a un PET.
    La culture n’est pas un luxe.
    La culture n’est pas un choix.
    C’est la chair de l’État.
    Et c’est l’essence du nationalisme.

  11. Max V dit :

    Vinc.. J’dois dire que ton texte m’a ému au plus haut point.. J’ai dû essuyer mes yeux pour continuer à le lire lorsque j’ai lu:
    Liberté! Un pays!
    Pas un paradis!
    Un Pays!
    À nous!
    Pour nous!

    Un jour, un vieux que certains pourraient considérer fou m’a dit que dans une vraie démocratie, le peuple mène le gouvernement, et non le contraire!
    Peut-être devrions-nous chercher cette vraie démocratie. Peut-être pourrions nous la trouver au coeur même de notre culture, la culture d’un peuple assoiffé de justice… En tout cas, on ne la trouvera certainement pas dans le néo-libéralisme et le capitalisme anglo-saxon…
    On ne se le cachera pas.

    Et pourtant, en même temps.. vaut-il mieux crier à tue-tête pathétique, ou essayer de leur faire comprendre..

    Après tout, tout le monde qui a au moins un Diplome d’études secondaire a entendu parler des patriotes..
    Ce soir justement, j’étais couché sur mon lit avec ma blonde, et elle m’a demandé c’est quoi ce texte accroché dans ma chambre.

    Le testament de Marie-Thomas, Chevalier de Lorimier, un des quatre patriotes mort sur l’échafaud le 15 février 1839..

    1 minute et demi.. c’est le temps que ca m’a prit à la sensibiliser à la raison pourquoi, lorsque je lis ce testament, je suis certain de verser au moins une larme.. et pourquoi il est dans un plastique protégé avec une fleur de lys, depuis 2 ans, et que jamais je ne souhaiterais le voir disparaitre..

    Enfin.. quelqu’un peut être légèrement ignorant sans être quelqu’un de stupide…

    Je t’aime, mon pays

  12. Alexandre dit :

    Bonjour,

    Je voulais simplement porter un petit commentaire sur la rébellion patriote 37-38: sans aucune prétention. Je tenais à spécifier que certains anglophones siégeant à l’assemblée étaient membres du Parti canadien, puis devinrent des patriotes, notamment Marcus Child, de Stanstead, Ephraim Knight, de Missisquio, et Robert Nelson, de Montréal. Le conflit 37-38 n’a donc rien de linguistique (français contre anglais), mais plutôt que les revendications reposaient sur une opression face au mercantilisme économique britanique et de son acharnement impérialiste. Il est bien de pas se lancer uniquement dans le traditionnel (québecois français ou canadien français oprimé) lorsqu’on parle de révolution patriote.

    sur ce, bonne chance pour ta prochaine st-jean!

  13. Alexandre dit :

    Oh oui j’oubliais, fait à noter. Les irlandais ont payé aussi cher de leur chaire notre beau pays.

  14. kebekwa dit :

    heille le gros té un fou de la pire espèce moi je pense comme toi kon devrais se promener avec des drapo du QUÉBEC a longueur d’année sur nos chars nos caskette nos chandails … bref partout c pourkoi je me fais un devoir de porter o moins un drapo du QUÉBEC visible a tous les jours pour rappeler a tous les personne qui m’entoure que le QUÉBEC est le plus bo PAYS o monde et que l’on devrait toujours défendre ces intérêts … en plus je suis kelkun de très engager dans la cose de la séparation parce que moi je comprend meme pas pkoi on devrait continuer a se faire fourrer par un pays sous le prétexte kon a pas le choix … yen a ki font la guerre pour moins ke sa … jdis pas kon devrais tuer du monde loin de la mais on devrais o moins le montrer kon est fier calice tro de monde se dise patriote mais il ne l’affiche po bordel prener le courage de vos idée … Chez moi jdois avoir pour 2000 piatres de chose du QUÉBEC des caskete des nordiques jusko troueuse a feuille en forme de fleur de lys en passant par tout les drapo imaginables.. bref jsuis po mal daccord ke la st jean devient de plus en plus une occasion de vendre de lalcool… mais bon ca ou le super bowl on tous des alcoolo pi cest correct …. en t k mon homme moi si jétais toi je baisserais pas le bra mais plutot je me révolterait pi je me mttrais encore plus a la tâche de convaincre le plus de monde possible pour le prochain référendum ….LE KEBEKWA

  15. steph dit :

    je naie qu’une chose a vous dire…vous etes tous plus pathétique les uns que les autre non mais cest vrai a quoi bon se disputer sur un sujet ou rien navace..je suis québécoise et rtes tres fiere de letre seulement jen fais pas toute une histoire..la prochaine foie ..taura qu’a porter un drapeau bleu et non faire to frai en portant ton drapeau des patriote…kestu veux yen a ki son pas allé a lécole..ou ki onon pas écouter le prof…

  16. gyn dit :

    entre vous et moi sa sert a quoi de s exprimer sur le fais d etre fiere quebecois et fiere francophone si on ne sais pas ecrire correctement et bien parler cette langue si chere a nous tous comme il le faut sans tout ces yo man what up sa chill sa me frustre a tout coup

  17. Etouelle dit :

    La culture est une marmite en constante évolution, si la société québécoise décide ou non par ses actions futures, passées ou présentes qu’elle doit s’éteindre elle le sera. Pour l’heure je trouves décevant en 2006 de traiter d’ignorant une personne qui ne s’intéresse pas à l’histoire. On répète les mêmes schémas que les religieux forçaient justement au temps des patriotes. Tous les hommes prenant part aux insurrections étaient passible d’excommunication. Aujourd’hui on caste encore les gens pour leurs idées et leur cheminement de vie. Aberrant … La charte des droits est clair nous pouvons faire les choix que nous voulons. Alors chaque québécois choisi ce qu’ils croient être le meilleur pour son bien moral et intellectuel. C’est tout simplement une question de couleur, une préférence de goût, un peu comme aimer ou non le pâté chinois.

    Évidemment le manque de notions d’histoire, de conscience nationale, d’ignorance ou de désintéressement amène inévitablement à l’assimilation. Mais la culture d’une société évolue en masse par les choix collectifs que l’on fait. Alors pour finir, Je ne peux pas chier sur la tête d’une personne qui n’est pas intéressé par notre histoire, il apporte (ou apportera) assurément quelque chose de bon à notre collectivité. Il suffit d’espérer et lui donner les moyens de se développer en étant fier de le faire pour sa collectivité.

    Ah ouin pis c’est de même pis c’est toutes 🙂 hehe

  18. simon duchesne dit :

    Bonjour, pour ma part je suis un québécois souverainiste a 110%. Pour l’histoire du patriotes, on ne peut que faire avec. Un manque de connaissance ne peut aider mais disons nous que l’important n’est pas de connaitre son histoire a 100% c’est de dire, tout ske mes ancetre on fait pour mon bo pays, je le contemple. Notre beau pays qu’est le québec n’aurais JAMAIS pu etre comme il est sans nos patriote et nos francais. Et les immigrants, si il vienne ici , DOIVENT DIRE :Vos ancetres me sont aussi précieux qu’a vous car,je suis chez eux et chaque fait est autant important pour moi que pour vous, sinon je ne serais pas ici .
    Le québec,je le vois solidaire, je ne vois pas ceux qui se vache et ne save que faire de leur peau.

    Je ne quiterais point le québec pour l’or du monde, peut etre quen ville(a montréal biensur) on ne vois pas cela comme sa mais regarder ici en région, a la st-jean , comme la plupart de tout les vendredi nous fesons des feux.
    peut etre se ne sont pas des feux qui dise: je suis québecois et jen suis fiere non , mais il dise : solidarité ! je peux aussi bien aller sur nimporte kell feu cela ne dérangera jamais !

    vive le lac-st-jean

  19. Anne-Claudel dit :

    je n’arrive pas à croire encore qu’il y est des gens fier de prôner leur drapeau bleu et blanc s’en même sans même avoir un minimun de bagage historique et un minimum de culture.. comment peut-on être fière d’une patrie sans même s’avoir ce qu’elle représente?

  20. Ka dit :

    La fièrté d’être Québécois…hum!Je n’arrive toujours pas a comprendre comment on peut être fier d’être québécois si on ne connaît même pas le minimum de nos racines!
    Je m’adresse ici à tous ces gens qui la crient haut et fort, dans un français médiocre bourré d’angliscismes, de fautes d’ortographe et de phrases tortueuses;à tous ceux qui ne savent même pas d’où ils viennent et qui veulent bâtir un pays sur des fondations branlantes.
    Bordel!On ne peut pas savoir où on va quand on a pas idée d’où on vient!!!Il faut assurer nos arrières en s’inspirant des forces et des faiblesses du peuple que nous sommes!Comment ne pas répéter les erreurs d’un passé que nous ne connaissons pas???Le savoir et la culture sont des armes mille fois plus puissantes que tout ce qu’on peut trouver sur le marché; si vous trouvez les intellectuels de notre bleu pays trop mous, à vous de vous intellectualiser, durs à cuire!!!Comme ça, les Patriotes n’auront pas versé leur sang pour rien et je pourrai enfin arrêter de rêver à mon pays et vivre dedans!
    Sans rancune

  21. karine dit :

    … ça me fait penser à l’année passé. J’ai passé ma jeunesse dans les basses laurentides. Je vais vous raconter la première st-jean que je passais dans une ville anglaise « aylmer » suite à mon déménagement…

    Un des seul amis que j’avais qui « soit » (du moins se dit)souvrainiste est parti à rire un moment donné sur la plage en me donnant un coup de coude et en me disant  » checkkkk le gars man ya un drapeau mexicain qu’est-ce qui fait avec ça il n’est pas dans la bonne fête »

    J’ai été vraiment déçu… et je l’ai pas manqué non plus… Au moins je sais que que cette soirée la il s’est couché moins niaiseux…

    Je suis désolé mon homme… Les gens sont ignorant et désir le rester… J’essaie d’éduquer les gens de mon nouveau coin du mieux que je peux…

    *désoler pour les fautes de français je suis pressé*

  22. Franco-Ontarienne dit :

    Je suis une franco-ontarienne de souche et moi aussi je fête la St-Jean parce qu’il s’agit d’une fête non seulement pour les Québécois mais bien pour tous les francophones…

    Pour tous ceux qui se demandent encore et encore aujourd’hui, l’origine de la St-Jean-Baptiste…il suffit de faire quelques recherches sur internet et vous trouverez toutes les réponses à vos questions plutôt que de supposer des réponses inexactes…

    *Origine de la fête de la St-Jean Baptiste*

    Une fois par année, lors de la St-Jean Baptise, les Québécois du monde entier célèbrent leur identité nationale. Le peuple affiche ses couleurs et profite de l’occasion pour festoyer. Parades, musiciens et feux de joie sont parties du spectacle. Les origines de la St-Jean remontent au 13ième siècle, instituée par le Vatican. On célébrait ainsi la naissance de Saint Jean Le Baptiste, le cousin de Jésus. Le lien avec le solstice d’été et le feu de joie remonte aux origines du nom Christ, signifiant . La fête fut ensuite transmise au « nouveau monde » par les colons français qui venaient s’y établir et a lieu en même temps que le solstice d’été pendant les plus longs et les plus beaux jours de l’été. Les peuples païens célébraient déjà l’arrivée du solstice d’été par un grand feu de joie symbolisant la lumière à son apogée.
    Les festivités de la Saint-Jean-Baptiste unissent les Québécois pour célébrer le Québec dans tout sa gloire. Cette célébration est dorénavant une fête sans conflit entre les deux langues principales du Québec, soit le français et l’anglais, mais à certaines occasions, la politique et l’ignorance créent des conflits d’intérêts entre les deux parties. Aujourd’hui, la majorité des québécois pense que la fête de la St-Jean est vraiment la fête de tous les Québécois, peu importe leurs origines, leur langue ou leur orientation politique.
    Source : http://modena.intergate.ca/the_lasource/carnetculturel.html

  23. Pedro dit :

    J’ai 55 ans et même si je suis indépendantiste , hier je ne me suis pas mêlé aux fêtards . L’idée de l’indépendance du Québec c’est l’idée d’un peuple qui , confiant en lui-même , veut s’affirmer , et c’est l’idée d’un peuple qui , conscient de la valeur de sa langue et sa culture , veut la protéger et la promouvoir .Aujourd’hui je vois des ethniques dire :¨c’est la fête des Québécois , alors je viens fêter moi-aussi ¨ Je voudrais rappeller à ceux-là que la St-jean-Baptiste est d’abord originellement la Fête des Français d’amérique mais je voudrais aussi leur dire que je serais très heureux que cette fête devienne la fête de tous les francophones et francophiles d’Amérique . Alors , Francophones et Francophiles d’Amérique , cette fête est pour vous ! Venez témoigner à la face du monde de votre fierté et de votre amour pour cette langue et cette culture . (Dans la vie on se défend ou on se laisse faire , en attendant de disparaître)
    Pierre du Saguenay .

  24. Pierre dit :

    Je suis allé a un show des Cowboys fringants à Ottawa, croyez-le ou non !! C’était au party de d’automne de l’université d’Ottawa. J’ai pour l’occasion, emprunter le drapeau québécois de mon ami, grandeur environ 3 pied par 4…un gros !! Ce drapeau a vu la St-jean Baptiste a Quebec et Woodstock en Beauce d’au moins les 10 dernieres années. Je l’ai emmené fierement et brandit fierement a ce spectable. Il était monté sur un manche a balai, pouvant servir de moyen de défense au besoin. On nous a regardé de travers, certains sont venu nous voir, surtout des acadiens, qui nous trouvaient fous moi et mon ami, d’autres qui saluaient notre courage ! Nous pouvions sentir la pression de certains gens autour, mon ami avait envie d’aller se cacher parfois. Plus les gens me confrontaient des yeux, plus je levais fierement le drapeau. Je défiais quiconque a toucher ce drapeau, aurait connu l’expression avoir un manche a balai dans le cul.
    Le tout s’est déroulé sans anicroche. Tout est bien qui finit bien !

    Le drapeau patriote me semble un beau défi, surtout que l’un de mes ancetres est mort sur la corde. Merci de donner de belles idées comme celle-ci ! Mais il faut pas être stupide, il faut également porter a la fois le bleu et blanc.

    Un ferveur nationaliste

  25. Karine dit :

    Et oui c’est encore moi. J’avais oublié que j’avais déjà écris ici.

    Suite à mon dernier message… J’y suis retourné l’année d’après à Aylmer. Cette fois -ci avec mon drapeau des patriotes…

    Je voulais mourrir, les gens essayaient de le brûler, si j’ais été un homme je crois qu’ils n’auraient pas hésité à me battre.

    Ils me disaient « de retourner dans mon pays » je ne me suis jamais fait autant engeuler de ma sainte vie. Je suis aller parler à deux autres jeunes que je ne connaissais pas qui eux aussi se sont fait quasi-battre à cause de leur drapeau.

    C’est trop triste à quel point les gens ne connaisse pas leur histoire… les petits morceaux ça se pardonne facilement on est tous inculte dans quelque chose, mais ce gros morceaux là, m’a fait énormément de peine.

    De plus Comment les gens peuvent-ils être aussi méchant lors d’une fête ? Cette même soirée une de mes amies d’origine asiatique mais née au québec c’est fait dire de retourner dans son pays etc… C’est une fête !!! Pourquoi être si méchant ? Pourquoi ne juste pas poser la question poliment ?
    Et croyez-le ou non ce sont des anglais qui ont pris ma défense…

  26. Bill dit :

    Le 24Juin,

    personnellement, je connaissais le drapeau des patriotes. Si j’avais été témoin de quelques actes que ce soit de gens s’opposant à ce drapeau, je serais intervenu avec joie. Par contre, je peux comprendre l’ignorance accru des québécois, c’est probablement une des raisons pourquoi on nous manipule si facilement.

    Les gens sont ignorant et fier de l’être ! On se saoule, on salis notre ville et on est fier, fêtons une fois par année notre non indépendance et nos beau dollar à l’odeur anglaise !

    Je suis fier d’être québécois et en même temps si conscient de notre mal être !

  27. Pedro dit :

    Félicitation Mme Marois.Lâchez surtout pas et restez toujours confiante, surtout face aux fédéralistes qui vont toujours essayer de vous discréditer et de vous désarçonner. Nous avons le droit d’être fier d’être francophones et de vouloir s’affirmer en tant que tel. La langue française vaut autant que l’autre langue et il est tout à fait légitime de la défendre._D’un autre côté nous pourrions laisser faire les choses,abandonner cette langue que nous parlons et s’assimiler à la langue de la majorité; et nos enfants survivraient. Mais nous avons fait le choix de défendre cette langue,et c’est très bien. _Ce n’est qu’une question de langue. On la défend, ou on ne la défend pas. Un point c’est tout.
    Avez vous déjà remarqué que ce sont les artistes qui défendent cette langue avec le plus de vigueur? C’est que ces gens ont appris à exprimer leur amour de la vie à travers ces mots que leur offre cette langue; c’est ce qui fait que leur amour de la vie est intimement lié à cette langue qu’est la langue française. Et c’est ce qui fait qu’il tienne autant à cette langue. D’un autre côté,les gens qui n’ont pas cette sensibilité, et qui sont plutôt attirés par le matériel et le traintrain de la vie, n’ont malheureusement pas ces attaches.

  28. Pedro dit :

    Autre chose, à propos de ton message d’hier qui disait que le gouvernement de Jean Charest voulait retirer l’option Art de la grille scolaire. Moi ça me dit que ce fait de retirer l’option Art va nuire à l’option séparatiste, car à mon avis l’option séparatiste part du désir d’affirmer une langue et une culture, à laquelle les Québécois sont sensibilisés par l’approche de arts.En fin de compte et à mon avis, cette décision du gouvernement libéral de Jean Charest constitue l’étape final, à l’idée de ce gouvernement, de l’enterrement de l’option séparatiste.

  29. pi-el dit :

    bon bon lol yo t a st-jean le 24 moi avoir un drapeau comme tavais OUFF NO CHANCE! en plus ya pOmal de monde qui a jamais fini leur sec 5 alors il peux pas savoir si c l’italie ou les partiotes DAMN C TA FAUTE CRISS DE CAVE JAMAIS JORRAI FAIS SA DE MA VIE HAHA !
    ta juste eu se que tu voullais un coup poing dans face ! moi jmen tabarnak que kk1 se promaine ak un drapeau des patriotes sauf que comme jai dit c quebec met le drapeau du quebec ou reste cher TOI!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin ça sur Pinterest

×

Fabriqué à 100% de fierté québécoise! (Depuis 2005)

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos histoires drôles et instructives!

On est aussi sur Facebook, si vous aimez mieux!


Non merci, je suis un peu bougon aujourd'hui!