Accueil » Art de vivre » Maison » Jardinage » 5 engrais naturels qu’on retrouve dans toutes les maisons

5 engrais naturels qu’on retrouve dans toutes les maisons

Premièrement, avant de vous présenter mon top-5 des engrais naturels que l’on retrouve dans la maison, je vais commencer par vous faire un petit cours super rapide sur les types de nutriments que les plantes ont besoin afin de grossir sainement et de produire de bons fruits.

Si vous avez déjà acheté de l’engrais en magasin, vous avez sûrement remarqué que celle-ci se différencie toujours par sa composition. Il y a toujours trois chiffres d’inscrits sur l’engrais, c’est que les anglais appellent le N-P-K.  Plusieurs variantes populaires sont le 20-20-20 (équilibré) ou le 24-8-16 (Miracle Grow). Ce n’est pas trois chiffres lancés comme ça au hasard, ils ont une signification bien précise et nécessaire à comprendre.

Le premier chiffre c’est l’Azote ou Nitrogen (N) : l’azote est excessivement important pour la croissance des plantes.  Lorsque vos plantes sont petites ou que les feuilles sont vert pâle, c’est qu’elle manque d’azote. C’est l’engrais de la croissance.

Le deuxième chiffre c’est le Phosphate (P) : le phosphate est super important, car il aide la plante à se créer des racines fortes. Quand la plante est saine et de bonne taille, c’est un engrais qui est rarement utilisé seul. On l’utilise surtout lorsque l’on transplante.

Le troisième chiffre c’est le Potassium (K) : le potassium sert principalement à favoriser la floraison et la fructification. À un certain point dans la croissance de tes légumes, une riche dose de potassium permet de produire des légumes (fruits) plus gros, plus beau et plus savoureux.

Ce n’est pas tout, en dehors du N-P-K, les plantes ont également besoin de plusieurs minéraux pour être en santé comme le calcium, le fer, le zinc, etc..

Maintenant qu’on sait ça, on peut expérimenter avec des engrais naturels qu’on retrouve à la maison.

1) Les peaux de bananes

Eh non, la peau de banane ne sert pas qu’a fait une bonne vieille blague classique et toujours drôle. Elle est également très riche en potassium (K). Vous pouvez donc l’utiliser pour favoriser la croissance de vos fruits et légumes.

Il suffit de couper la pelure en morceau et de l’enterrer au pied de vos plantes.

2) Les restants de votre filtre à café (le marc de café)

Vos fonds de café et les résidus de votre filtre à café sont une vraie mine d’or pour les jardiniers. Le marc de café est riche en azote et en phosphate, ce qui permet d’enrichir considérablement votre sol. En plus, il éloigne certains vers et mouches qui n’aiment pas son odeur.

3) Les cendres de bois

Pour ceux qui chauffent leur maison avec un poêle à bois (ou même un foyer extérieur), les cendres de leur foyer peuvent être utilisées comme engrais naturel. En effet, celle-ci est très riche en potasse (K) et contient également du phosphore (P).

Pour l’utiliser, il faut bien la mélanger avec la terre au printemps. Sinon, vous pouvez également la mélanger avec de l’eau et arroser votre jardin avec.

Moi, je prends les cendres de mon foyer extérieur et je les mets dans mon jardin en automne. Puis, je prends les cendres du bois que j’ai brûlé pendant l’hiver et je le mélange comme il faut avec ma terre vers la fin avril.

4) Les coquilles d’œufs

Les coquilles d’œufs ont la particularité d’être riches en calcium qui constitue un minéral dont les plantes ont besoin. Afin d’utiliser les coquilles d’œufs comme engrais naturel, faites les sécher pendant 1 journée ou deux et puis broyer les coquilles avec un rouleau à pâtisserie ou un moulin à café.

Répartissez la poudre au pied de vos plantes en mélangeant avec de la terre.

5) L’eau de cuisson

Lorsque vous avez terminé de faire bouillir vos légumes ou vous pâtes, laissez refroidir l’eau et utilisez là afin de nourrir de divers minéraux essentiels.  C’est une très bonne habitude de récupération à prendre et vos plantes adoreront ça.

Avez-vous d’autres trucs de jardinage économique? J’aimerais beaucoup les entendre…



Pour économiser de l'argent et par soucis d'écologie, je vous suggère plusieurs petits trucs afin de réutiliser des produits de tous les jours pour nourrir votre jardin et vos plantes :)
Partager cette trouvaille!Partager!Envoyer par courrielEnvoyer!
Moyenne de 5 sur 53 votes

Avatar

Matt

Pédagogue, historien, programmeur, marketeur, tantôt de gauche, tantôt de droite, maladroit et baveux. En quête d’indépendance alimentaire, financière et politique. Mathieu est le fondateur du Blogue du Québec et il blogue également à propos de ses passions sur Le Chef Cuisto et Du hockey plein la gueule!

14 réflexions au sujet de “5 engrais naturels qu’on retrouve dans toutes les maisons”

  1. Merci pour tous ces conseils. Je les trouve excellents. J’en ai ajoutés plusieurs à mes habitudes quotidiennes! Continuez votre bon travail!

    Répondre
  2. Conseils notés ! Merci ! J’en ajoute un, l’eau de cuisson des légumes est un excellent et efficace désherbant . Il suffit de répandre l’eau bouillante et salée sur les mauvaises herbes….

    Répondre
  3. Pour avoir de belles et grosses tomates, je suis dans le centre de la France et malgré la canicule de cet été, j’ai eu beaucoup de tomates ( entre 300 et 500 gr) et je n’ai arrosé que 3 fois, je vous dis tout …
    Un mois avant la plantation, j’installais mon grillage et quelques piquets pour le maintenir
    j’ai creusé une tranchée (env 30 cm de profondeur) et y est déposé de l’ortie que j’ai broyé de quelques coups de bêche, j’ai arrosé pour activer la décomposition, au moment de planter, je saupoudre de marc de café et de coquille d’œufs broyées et j’arrose avec mes arrosoirs dont j’avais fait pipi plusieurs fois dedans ( potassium), je plante donc mes tomates, attention 1 pied de tomate, 1 pied d’œillet d’inde, 1 pied de tomate, 1 pi.. ( voilà pourquoi le grillage !!
    pourquoi les œillets d’inde !! entre chaque pied !! les œillets d’inde vont se développer plus vite assurant un support au premières feuilles de tomate afin qu’en cas pluie, elles ne touchent pas le sol donc pas de maladie ( mildiou), de plus 10 cm de paille bordent tout les pieds…
    L’arrosage, vous allez me dire et bien, j’avais récupérer plein de tuyaux d’arrosage que j’ai coupé à hauteur du grillage + 20 cm qui ira dans la terre sous les pieds, les tuyaux sont scotchés le long du grillage et avec un entonnoir et une bouteille ( 1,5 L) j’arrose, je sais c’est long si vous avez 50 pieds mais bon je n’ai arrosé que 3 fois cet été, et je vous assure que c’était bien humide sous la paille et qu’aucun pied n’a été malade… si ça peut vous servir …

    Répondre
  4. Repenser chaque geste permet beaucoup d’économies. Notre comportement à la maison avec tout ce dont on dispose peut changer la donne mais il faut le mettre en pratique ce qui n’est pas facile. Changer ses habitudes nécessite un effort.
    Beaucoup d’infos sont disponibles sur différents sites en ligne: quelle chance d’y avoir accès. Merci à quebecblogue.

    Répondre
  5. Je mets en application l’engrais naturel,bio,organique etc..a mes jeunes pousses de 5″ » de cannabis and i think they are going to rise and sine cet été

    Répondre
  6. A utiliser aussi la tonte de pelouse très riche en azote et phosphore a étaler comme compostage de surface dans votre jardin au printemps et a l’automne .
    On peut la laisser sécher au soleil 2/3 jours puis l’étaler au pied des plantes comme paillage , qui éviteras bien entendu l’évaporation de l’eau pendant les périodes les plus chaudes .

    Répondre
  7. Bons gestes de récupe très faciles à réaliser pratiquement dans tout genre de maison ou apart pour peu qu’il y ait des plantes. De plus ça permet d’éviter les engrais pas toujours très positifs pour l’environenment et qui plus est on fait des économies! Difficile de mieux faire! Merci mille fois de le partager.

    Répondre

Laisser un commentaire