Accueil » Sourire :) » Parler en québecois » Le jargon Québécois (expliqué aux Français)

Le jargon Québécois (expliqué aux Français)

Nous, au Québec, terre des francophones en Amérique, se sont crées au fils des ans un langage bien à nous. Les français de France aiment bien se plaindre de la qualité de notre français. Il faut que vous compreniez mes chers cousins que le québecois n’est pas une abbération mais notre adaptation, bien vivante, en provenance de notre société distincte.

C’est pourquoi j’ai crée une nouvelle section sur le blogue appellé « Proverbe Québecois » où je vais essayer au fils du temps de rassembler des expressions québecoises hautes en couleures, pour vous aider à nous comprendre 😀

Et pour, tous les Thierry Ardisson, qui sont trop hautain pour un jour comprendre, et bien comme on le dit à la mode de chez nous. Prenez votre trou ! De toute façon, j’men sacre comme en l’an 40 !

Voici quelques adaptations que les Québecois ont apportés à la langue française.

Le Québecois ne se trompe pas, il se fourre.
Le Québecois n’est pas infidèle, il saute la clôture.
Le Québecois n’est pas un expert, c’est une bolle!
Le Québecois ne s’ennivre pas, il vire une brosse.
Le Québecois ne s’étend pas, il s’évache.
Le Québecois ne se sert pas d’un ordinateur, y pitonne.
Le Québecois ne convainc pas, il vent sa salade.
Le Québecois n’embrasse pas, il frenche.
Le Québecois ne complimente pas, il liche le cul.
Le Québecois ne dérange pas, il fait chier.
Le Québecois ne dit pas non, y t’envoie chier.
Le Québecois ne mange pas, il se bourre la face.
Le Québecois ne se fache pas, il se met en criss.
Le Québecois ne te bat pas, il t’en caliss une.
Le Québecois ne congédie pas, il criss dewors!
Le Québecois n’a pas oublié son déodorant, il sent le swing.
Le Québecois ne descend pas de l’auto, il débarque

-Matt


En cette journée de la prise de la Bastille, voici quelques petites adaptations que les Québécois ont apportées à la langue française. C'est pour mieux se comprendre. Bonne fête la France :)
Partager cette trouvaille!Partager!Envoyer par courrielEnvoyer!
Moyenne de 3.0 sur 1 votes

Avatar

Matt

Pédagogue, historien, développeur web, webmaster, souverainiste, tantôt de gauche, tantôt de droite, maladroit et baveux. Mathieu est le fondateur du Blogue du Québec et il blogue également à propos de ses passions sur Le Chef Cuisto et Du hockey plein la gueule!

23 réflexions au sujet de “Le jargon Québécois (expliqué aux Français)”

  1. Le Québecois n’a pas oublié son déodorant, il sent le swing.

    celle la j’trouve qu’elle est un peux douteuse, de la facon que c’est écris sa porte a croire, le québecois pue pis il s’en criss :S

    Répondre
  2. Loll j’dois tuer un taboo pis drette la! le francais ak un pain sous le bras, pis la francaize ak la moumoutte sous le bras c pas mal caricatural, c’étais p-e comme sa, mais les gens évolue, tout comme l’autre soir quand j’écoutais TV5 yont le sketch kébékoa qu’yapelle, j’ai jamais été aussi offusquer, sa prenais le quebecois pour un bucherons mal élever qui sacre et crache partout avec un language incompréhensible (meme pour moi qui comprend l’jargon gaspésien lol) donc j’me dis que les francais pis les quebs on s’rit dans face pour rien! les gens on évoluer et sa personne ne la regarder, domage 😐

    Répondre
  3. Je sais bien, je niaise, j’ai déjà vécu en appart avec 2 français et une jolie française aux aisselles à l’apparence bien lisse. J’aime bien les français, je veux pas partir une guerre 🙂

    Mais, y’en a qui nous voit de haut, et ceux-là j’ai bien de la misère à les sentir! C’est facile caricaturer un autre culture. Cette hiver je faisais la file dans un McDo du vieux Québec et je regarde le gars à côté de moi je lui lance « Bienvenue au Québec! », il me regarde tout surpris d’avoir démasqué ses origines et me demande comment j’ai fait pour savoir qu’il était français alors qu’il n’avait pas dit un mot. Et bien mon vieux, tu as été trahis par tes petits souliers « SUGI(tm) » , on dirait que tous les français au Québec en porte, et personnellement le dernier québecois que j’ai vu avec ça dans les pieds, ça date d’environ 1989.

    Les stéréotypes c’est inutile, tous les cultures sont différentes c’est ce qui fait la beauté du monde. Ce qui est laid ici, peut être beau là-bas. Il nous trace avec nos chemises à carreaux, moi je l’ai trace avec leur petit soulier « SUGI ».

    Répondre
  4. Ping : Le Blogue du Québec » Big Brother solidifie ses toiles + fin de mois …
  5. Ping : Le Blogue du Québec » Big Brother solidifie ses toiles + fin de mois …
  6. Lol!
    « Ah j’te jure, ya des fois, ça m’fait un peu mal au dèrche d’etre né à Paname pour écouter des salades pareilles.
    C’est vrai qu’on a tendance à prendre les Accadiens pour des bouzeux mais qui aurait pensé qu’ils nous prenaient pour des orang-outans! »
    Amitiés, cousins. 🙂

    Répondre
  7. Ah je viens de découvrir ce site !! je le trouve sympathique…ça va beaucoup m’aider ! je viens de m’installer à Montréal 🙂

    une Algérienne qui adore le Canada xD

    Répondre
  8. Il ne manque plus qu’un bouton à peser pour immigrer au Québec …. Vivement qu’on reparte là bas au plus vite !!!

    Un français tombé en amour du Québec et en particulier des régions Saguenay et Laurentides, qui sont splendides aussi bien en hivers qu’en automnes !!!!

    @++

    Répondre
  9. Bonjour,
    Une belle petite capsule que j’envoie à mon amie Chti qui vit sur la Côte d’Opale
    Ils en ont des amusantes eux aussi…On se fait des échanges.
    Mais nous partageons aussi certaines aussi curieusement que cela puisse paraître au premier coup d’oeil mais d’une évidence quand on approfondit le sujet…

    Répondre

Laisser un commentaire