Accueil » Art de vivre » Maison » Trucs de grands-mères » Cuisine » Le meilleur truc pour conserver l’ail et les oignons pendant longtemps

Le meilleur truc pour conserver l’ail et les oignons pendant longtemps

Le meilleur truc pour conserver l'ail et les oignons pendant longtemps

Une des plus grandes problématiques des jardiniers québécois consiste à réussir a conserver sa production estivale jusqu’au printemps de l’année suivante. Je vous présente aujourd’hui un super truc afin de réussir à conserver son ail et ses oignons. Vous serez prêt pour la saison qui débute prochainement 🙂

La plupart des gens vont conserver leurs oignons dans des plats de plastiques. Ça fonctionne plutôt bien pour quelques mois, mais ils périssent rapidement après ça.

Le truc est de faire respirer les oignons afin que les gaz dégagés s’évaporent.

Vous aurez besoin de :

  • Des oignons, de l’ail, des échalotes françaises
  • Quelques sacs bruns
  • Un perforateur à un trou
  • Des trombones ou des « clips »
  • Un marqueur

Les instructions :

  1. Étendre les sacs bruns, à plat, sur le sens de la longueur. Vous pourrez ainsi en couper plusieurs à la fois.
  2. Percer des trous, à environ 1 pouce (2.5 cm) de distance.
  3. Retourner et percer de l’autre côté.
  4. Mettre les oignons, bulbes d’ail et échalotes françaises dans les sacs.
  5. Fermer le sac.
  6. Inscrire le nom du produit sur le sac avec le marqueur…

Au bout de trois mois… Ils sont encore beaux!

Quelques trucs additionnels :

  • Conservez-les dans un endroit sec, sombre et frais. Un sous-sol c’est parfait.
  • Ne jamais conserver les oignons dans des sacs de plastique.

NOTE : 

C’est aussi une très mauvaise idée de conserver les oignons avec les pommes de terre. Ils se font pourrir un et l’autre.


Si vous avez des problèmes à conserver votre ail et vos oignons, essayez ce truc, ça va vous permettre de conserver vos aliments plus longtemps, de sauver de l’argent et de jardiner plus efficacement. :)
Partager cette trouvaille!Partager!Envoyer par courrielEnvoyer!
Moyenne de 5 sur 49 votes

Avatar

Matt

Pédagogue, historien, programmeur, marketeur, tantôt de gauche, tantôt de droite, maladroit et baveux. En quête d’indépendance alimentaire, financière et politique. Mathieu est le fondateur du Blogue du Québec et il blogue également à propos de ses passions sur Le Chef Cuisto et Du hockey plein la gueule!

12 réflexions au sujet de “Le meilleur truc pour conserver l’ail et les oignons pendant longtemps”

  1. Ok pour les oignons, ails et échalotes. Moi je me fis des sacs perforés dans 2-3 épaisseurs de papiers journaux. Ca fonctionne aussi. Et je fais aussi des grands sacs, mais ne contenant qu’une partie de la récolte. de 2 à 3 kgs maximum.
    Comment conservez-vous les courges, potirons s.v.pl. ? Cette année, je viens de les caser au congélateur car j’ai déjà trouvé quelques taches …

    Répondre
    • Les courges je les conserves au sous-sol, au sec, dans la noirceur. Idéalement dans une chambre froide, mais ce n’est pas nécessaire.

  2. Bonjour, vous n’auriez pas un truc pour garder les pommes de terre plus longtemps sans qu’elles germent trop vite ? La fameuse boites a patates et oignons marche-t-elle vraiment ?

    Merci beaucoup !

    Répondre
  3. Bonjour, j’ai besoin d’aide, mes 140 plants d’ail de mon jardin, que j’ai laissé à sécher sur la terre, ont été arrosés par une averse aujourd’hui en notre absence. ..Nous les avons rentrés dans un hangar, en espérant que ceux-ci puissent sécher, nous avons installer un ventilateur, mais j’ai bien peur que ceux-ci pourrissent, car nous aurons de la pluie jusqu’a mercredi ….ils sont tellement mouillés…Puis-je essuyer les bulbes délicatement ! SVP aidez moi.

    Répondre
    • Je vois pas de problème. Laissez les sécher dans le hangar avec le ventilateur, ça va fonctionner.

      Désolé du délai.

      Merci.

  4. Comment cultiver quelques plants d’ail au Québec ?
    J’ai tenté planté une dizaine de gousse avec genereuses racines. Elles ont progressées jusqu’à 3 semaines puis les feuilles ont jaunis puis se sont affaissées au sol . Les plans semblaient trop déterrés. J’ai rajouté la terre afin de relever les feuilles du sol, les soutenir. Ce fut leur coup de mort. 🙂
    Je savais que l’ail n’aime pas l’humidité et aime le soleil. J’ai donné ces conditions.
    Merci !

    Répondre
  5. Bonjour .

    J’essaie pour l’ail car nous n’avons pas réussi à nous entendre. Ils sèchent rapidement même dans un sac de papier.

    Merci pour vos bons trucs.

    Carole

    Répondre

Laisser un commentaire