Accueil » Geek » Santé » Votre pharmacien ne veut surtout pas que vous découvriez l’argousier!

Votre pharmacien ne veut surtout pas que vous découvriez l’argousier!

L'argousier: Le trésor naturel que les pharmaciens ne veulent pas que vous connaissiez! 🍃

Et si je vous disais que vous achetez des suppléments, des crèmes dispendieuses, voir des médicaments pour rien? Que ça pourrait peut-être être remplacé par un produit naturel ET local? Incroyable, n’est-ce pas! Je vous présente l’argousier, un petit fruit originaire d’Europe et d’Asie, mais dont la culture est de plus en plus populaire au Québec.

C’est une source presque unique d’oméga-7, elle contient 30 fois plus de vitamine C que l’orange, et les racines de son plant fixent l’azote à la manière des haricots, rendant la terre riche.

Toutes les parties sont utilisées: le bois, les feuilles, les fruits, les noyaux… TOUT!

On l’utilise en alimentation, en pharmaceutique, en médecine, en cosmétique, en horticulture… bref, peu importe qui vous êtes, je suis certaine que cette plante peut être intégrée à votre vie d’une manière ou d’une autre!

Ses multiples vertus médicinales

Je ne vous assommerai pas avec des chiffres et des mots compliqués, mais je vais quand même vous mettre la liste de tous les composés bons pour la santé (vitamines, protéines et autres) que contient l’argousier:

  • Vitamines A, B, C, E, F, K et P
  • Oméga-3, 6, 7 et 9
  • Flavonoïdes
  • Protéines et acides aminés
  • Acides gras saturés et insaturés
  • Bons sucres
  • Hydrates de carbones
  • Fibres

Bref, une grande variété de bonnes choses qu’on devrait avoir dans notre alimentation (même si on ne sait pas trop tout ce que ça fait si on n’est pas nutritionniste!).

Reprenez votre souffle, car voici maintenant la liste de tous les effets sur la santé que l’utilisation de cette plante peut avoir:

  • Hydratation de la peau, des cheveux et des muqueuses
  • Cicatrisation de blessures et brûlures
  • Tonique
  • Vermifuge
  • Anti-infectieux
  • Anti-inflammatoire
  • Antiplaquettaire
  • Antioxydant
  • Anti-cancérigène
  • Stimule les systèmes immunitaire, digestif et urinaire
  • Peut prévenir les maladies cardiovasculaires, neurodégénératives, et de l’œil
  • Régule le diabète et le cholestérol

Avouez que vous êtes impressionnés! En tout cas, moi, je le suis! L’argousier est utilisé dans les médecines traditionnelles de la Grèce antique, de l’Empire romain, de la Mongolie et de la Russie. La médecine tibétaine traditionnelle compte près d’une centaine de médicaments avec l’argousier dans les ingrédients principaux. La science moderne s’y est également intéressée, et l’argousier est maintenant présent dans plusieurs de nos médicaments et suppléments, en particulier l’huile concentrée qui est extraite des fruits et/ou des pépins et qui a une jolie couleur orangée.

**Attention: n’abandonnez pas vos médicaments de prescription pour vous nourrir uniquement d’argousier! Chaque cas est particulier: consultez votre médecin/nutritionniste/naturothérapeute ou autre avant de procéder à des changements drastiques. Toutefois, intégrer l’argousier à votre routine beauté ou à votre alimentation de manière régulière, mais raisonnable ne présente pas de danger. Autrement dit: utilisez votre gros bon sens!

Il faut dire que les fruits, en général, c’est bon pour la santé, mais certains sont plus concentrés en bonnes choses que d’autres. Un élément présent dans l’argousier qui mérite une mention spéciale est l’oméga-7. On entend souvent parler les omégas-3, 6 et 9, mais d’où ça sort le 7? C’est une molécule que notre corps fabrique naturellement dans le foie et qui sert à un paquet de choses déjà énuméré plus haut, en particulier à la bonne santé cardiovasculaire, l’hydratation, l’inflammation et les fameux cholestérol et diabète. Si vous n’en produisez pas suffisamment, bonne chance pour en trouver à l’épicerie: les oméga-7 ne sont présents que dans quelques organismes: les noix de macadam, les sardines, ainsi que, vous avez deviné? L’argousier!

L’argousier au Québec

Assez jeune, cette culture existe depuis 1990 au Québec. En 2021, nous en étions à 78 producteurs d’argousier, pour un total de 115 hectares cultivés. Avec la popularité grandissante, aucun doute que ce nombre a bien augmenté depuis!

Ce que je trouve fascinant, c’est la quantité de produits qui sont créés à partir de l’argousier, ici, au Québec. Si vous êtes un amateur de produits locaux, que vous aimez encourager les petites entreprises, et que vous voulez intégrer l’argousier à votre vie d’une manière ou d’une autre, je vous invite fortement à vous intéresser à nos producteurs.

Évidemment, il y a une grande variété de jus, confitures, vinaigrettes, épices, etc. Comme c’est un fruit très acidulé, un peu comme les agrumes, il est très versatile dans la cuisine: sucré, salé, déjeuner, diner, souper, dessert, breuvage, nommez-en!

Et que dire des feuilles (qui ne sont pas acidulées, elles!) qui font des tisanes délicieuses… Mais ce n’est pas tout! On fabrique aussi des suppléments alimentaires sous forme d’huile, de concentré, ou même en farine.

Photo: Argousieralpin (Je sais, je sais, ce n’est pas un producteur d’ici sur la photo… mais avouez qu’elle est vraiment jolie!)

Côté cosmétique, les vertus hydratantes, cicatrisantes et anti-âges des fruits et de l’huile de pépins font le bonheur des fabricants de savon, de crèmes et autres. On peut aussi se procurer une huile concentrée et en ajouter quelques gouttes à nos produits à la maison: vos crèmes à main, shampoings et crème solaire peuvent devenir tellement plus!

Je ressemble à une pub, je sais, mais je vous assure que je n’ai pas été payée par les producteurs pour vous dire tout ça, ce n’est que la vérité scientifique, je le jure!

Comme on récolte les fruits en coupant les branches, on pourrait croire qu’il y a un certain gaspillage de bois… mais non! Certains producteurs réutilisent le bois pour faire des petits objets comme des crayons. Une culture et production québécoise, en accord avec la nature, et qui ne gaspille aucune partie de la récolte, parlez-moi de ça!

Oh et j’ignore si ça se fait ici, mais en Europe, le feuillage est aussi ajouté au fourrage du bétail et à celui des chevaux, alors que le fruit peut être offert aux poules. Ça ferait des animaux plus gras (mais du bon gras!), au poil lustré, et des jaunes d’œufs plus pigmentés.

Avoir des plants à la maison

Il est tout à fait possible d’avoir des plants à la maison. En fait, c’est excellent pour vos sols puisque les racines sont profondes et aident la rétention de la terre. De plus, c’est une des rares plantes qui a la capacité de faire des nodules et d’utiliser l’azote dans l’air pour le transformer en composés azotés dans le sol. Autrement dit, et pour faire simple, il fabrique de l’engrais à partir de l’air et le relâche dans le sol pour que les autres plantes en profitent!

C’est un arbuste très joli et quand il fait ses fruits en août et septembre, il est tout simplement magnifique avec sa jolie couleur orangée. Attention toutefois aux épines! C’est un buisson qu’il vaut mieux observer avec les yeux et non les doigts. Les oiseaux raffolent de ces fruits orangés: vous volerez la vedette à votre mangeoire!

Si vous voulez récolter les fruits sans vous les faire voler par les animaux, vous n’avez qu’à poser une couverture flottante ou un filet sur votre buisson, mais sachez qu’un plant mature produit entre 2 et 3 kg de baies alors… vous devriez en avoir assez pour partager!


Découvrez les bienfaits de l'argousier, un remède naturel puissant souvent ignoré dans le domaine pharmaceutique traditionnel.
Partager cette trouvaille!Partager!Envoyer par courrielEnvoyer!
Moyenne de 5 sur 7 votes

Photo de profil de Audrey Martel

Audrey Martel

Audrey Martel est une biologiste diplômée de l'Université de Montréal. Elle se passionne pour les plantes et champignons comestibles, le comportement animal, les liens entre les espèces dans les écosystèmes, et la sensibilisation à la protection de la nature.

On veut votre avis sur ce contenu québécois