Accueil » Sourire :) » Insolite » 10 (autres) phobies qui sont crissement étranges

10 (autres) phobies qui sont crissement étranges

On peut comprendre que des gens redoutent les animaux féroces, les espaces exigus ou la mort, mais certaines peurs semblent parfois aussi ridicules qu’irraisonnées pour ceux et celles qui n’en souffrent pas. Le Blogue du Québec a déjà dressé une liste de 10 phobies crissement étranges, mais en voici dix autres, que vous ne connaissez peut-être pas, et qui sont tout aussi bizarres.

Arithmophobie, ou la peur des chiffres

Photo © Calculatrice.com

Les personnes souffrant d’arithmophobie éprouvent de l’angoisse et de la panique face à n’importe quelle représentation numérique, qu’il s’agisse d’une adresse, d’une date ou d’une facture. La majorité des arithmophobes craignent tous les chiffres sans exception, alors que pour d’autres, c’est un nombre particulier qui leur donne des sueurs froides. Les personnes affectées par l’octophobie par exemple redoutent le chiffre huit. 

Pogonophobie, ou la peur des barbes

Photo © Le blog de Monsieur

La pogonophobie, ou la peur irrationnelle des barbes, peut avoir différentes causes, à commencer par un traumatisme lié à un homme barbu dans l’enfance, ou le choc causé par la vue d’une femme à barbe. Quoi qu’il en soit, les pogonophobes doivent assurément passer un mauvais quart d’heure durant les séries éliminatoires de la LNH, alors que les partisans se laissent pousser les poils du visage en signe de soutien à leur équipe préférée. 

Omphalophobie, ou la peur des nombrils

Photo © 20 Minutes

L’omphalophobie se traduit par une frayeur incontrôlée à la vue des nombrils, qu’il s’agisse du sien ou de celui des autres. Cette phobie est rare, mais assez fréquente pour qu’elle possède son propre nom. Il peut s’agir d’une peur provoquée par l’idée de la séparation avec la mère ou d’une crainte liée à des questions existentielles plus large, mais on ne peut certainement pas reprocher aux omphalophobes de se regarder le nombril…

Plutophobie, ou la peur de l’argent

Photo © Adobe Stock

La plutophobie se définit par une peur extrême et irrationnelle de l’argent. Cela peut se manifester par la crainte d’avoir de l’argent dans son porte-monnaie, l’angoisse de devoir croiser une personne riche sur son chemin, ou carrément la simple vue d’un billet de banque. Si vous êtes constamment cassé, plus besoin de dire que vous êtes pauvre. Vous pouvez simplement épater la galerie en affirmant que vous êtes atteint de plutophobie!

Xanthophobie, ou la peur de la couleur jaune

Photo © Loblaws

Certaines phobies ne se contentent pas d’être étranges, elles sont étrangement précises. C’est le cas des xanthophobes, qui ont une peur bleue… de la couleur jaune. Pourquoi cette couleur particulière plutôt que le violet ou le turquoise? Mystère… Gageons que les personnes atteintes de ce mal mystérieux entrent dans une crise de panique profonde lorsqu’elles aperçoivent une publicité pour les produits de la marque sans nom®…

Ablutophobie, ou la peur de se laver 

Photo © New Line Cinema

Qu’elles sachent nager ou pas, la crainte de se noyer peut atteindre des extrêmes chez certaines personnes, et se transformer carrément en peur de l’eau sous toutes ses formes. Par conséquent, ceux et celles qui sont atteints d’ablutophobie sont souvent incapables de prendre un bain ou une douche, et par conséquent, redoutent de se laver. Il est facile de reconnaître les ablutophobes, simplement par leur forte odeur corporelle. 

Globophobie, ou la peur des ballons

Photo © CSA Balloons

Il y a des phobies que personne ne prend au sérieux. La globophobie est certainement l’une de celles-là. Les personnes souffrant de ce mal mystérieux ressentent une peur morbide à la pensée, à la vue, au toucher, et même à l’odeur des ballons. La plupart cependant redoutent surtout le son produit par leur éclatement, qui évoque un coup de feu. Parmi les globophobes les plus célèbres, notons Oprah Winfrey, qui a déjà confié à son émission souffrir de ce mal.

Vestiphobie, ou la peur des vêtements

Photo © Divine.ca

Les personnes souffrant de vestiphobie sont prises de panique à la simple vue de vêtements, ou même à la pensée d’en porter. Ce mal peut provenir d’une simple allergie à certains tissus, ou de mauvaises expériences passées avec le linge. Les militaires ou les personnes soumises à des règles vestimentaires strictes, comme le port du hijab, sont plus propices à développer cette phobie. À part la thérapie, le seul remède efficace est de fréquenter les camps de nudistes…

Lacanophobie, ou la peur des légumes

Photo © Radio-Canada.ca

Oui, bon nombre d’enfants détestent le brocoli ou le chou, mais les choses sont un peu plus compliquées pour une personne souffrant de lacanophobie. La simple vue d’un légume peut rendre la respiration irrégulière, provoquer des vomissements, ou causer des crises de panique chez une personne atteinte de ce trouble. Gageons que pour les lacanophobes, Attack of the Killer Tomatoes n’est pas une comédie, mais un vrai film d’horreur…

Nanopabulophobie, ou la peur des nains de jardins à brouette

Photo © Etsy.ca

Pour les nanopabulophobes, la vue d’un nain de jardin, surtout s’il tire une brouette, provoque une peur incontrôlée. Si cette phobie, comptant parmi les plus absurdes, n’est pas très courante, elle est toutefois bien réelle. Heureusement, on n’en croise pas à tous les coins de rue, et il suffit simplement d’éviter les jardins et certains rayons de quincaillerie pour ne pas être exposé à l’objet de son effroi, et faire une rechute. 



On peut comprendre que des gens redoutent les animaux féroces, les espaces exigus ou la mort, mais certaines peurs semblent parfois aussi ridicules qu’irraisonnées pour ceux et celles qui n’en souffrent pas.
Partager cette trouvaille!Partager!Envoyer par courrielEnvoyer!
Moyenne de 5 sur 4 votes

On veut votre avis sur ce contenu québécois